Nouakchott,  26/02/2018
Le deuxième contingent de l’armée nationale relevant des forces de maintien de la paix de l’ONU a regagné la capitale lundi soir en provenance de la République centrafricaine.

Les effectifs de ce contingent, qui assurait des missions de maintien de la paix pendant un an au profit des Nations Unies dans la ville centrafricaine de Bombari atteignent les 151 éléments entre officiers, sous- officiers et soldats.

Le contingent a été accueilli à son arrivée à l’aéroport international ‘’Oumtounsi’’ de Nouakchott par le ministre de la défense nationale, M. Diallo Mamadou Bathia accompagné du chef d’état- major général adjoint des armées, général de division Hanena Ould Sidi et du commandant du 3ème bureau colonel Abba Ould Babty ainsi que le conseiller du chef d’état- major général des armées, colonel Dia Saydou.

Par ailleurs, le le contingent a ramené de Centrafrique le concitoyen Abou Coumé Bah né en 1951 à M’Bout qui souffrait de maladie pendant son séjour à Doumby (Centrafrique) où il travaillait avant la détérioration de sa situation sanitaire et avant d’être découvert par le contingent qui l’a transporté à Bangui pour y être soigné avant de décider de le ramener en Mauritanie pour y recevoir les soins. A son arrivée, une ambulance l’a transporté de l’aéroport vers une des structures sanitaires afin d’y recevoir les soins appropriés.
Dernière modification : 26/02/2018 22:24:35