Nouakchott,  25/02/2018
La deuxième édition des olympiades nationales en sciences pour l'obtention du prix du Président de la République ont débuté, dimanche à Nouakchott.

Plus de 1300 élèves des 4emes et 7emes années des filières scientifique et mathématique de l'enseignement secondaire parmi les 5000 élèves qui ont pris part à la première étape de ces olympiades participent à cette deuxième étape.

Le concours passe par trois étapes, la première, ouverte devant tous les participants des classes finales des lycées et collèges a été organisée le 28 janvier dernier.

La troisième est une étape éliminatoire finale de la seconde devant réduire le nombre de participants à 50% et permettre la sélection de 12 élèves seulement, 3 issus des 4emes années et les 3 premiers des 7emes années dans les disciplines des sciences, des mathématiques, de la physique et de la Chimie, étant entendu qu'aucun concurrent ne peut participer à plus d'une discipline.

Au niveau de Nouakchott, la secrétaire générale du ministère de l’Education nationale, Mme Maaziza Mint Mahfoudh Ould Kourbali, a visité le centre d'examen ouvert au lycée 1 de Toujounine . Sur place, elle s'est informée sur le déroulement des épreuves. A ce sujet, la secrétaire générale a entendu des explications sur la méthode suivie dans la surveillance du concours avant de s'entretenir avec certains candidats aux sujets des épreuves.

A la fin de la visite, la secrétaire générale a précisé dans une déclaration à l'AMI que le but de sa visite était de s'informer sur le déroulement des examens durant les premières heures dans le but de remarquer les lacunes qui pourraient exister dans tout début d'un concours donné pour les corriger rapidement.

Elle a ajouté que ce concours revêt une importance particulière, car permettant aux élèves de renforcer leur niveau dans les matières scientifiques, et par conséquent, de réussir aux examens et aux diplômes nationaux, soulignant que le ministère vise à travers l'organisation de ce concours à promouvoir les sciences et à découvrir les talents des élèves dans le but de donner à ces derniers les formations convenables.

La secrétaire générale a outre indiqué que ce concours a eu des répercussions positives sur les niveaux des élèves qui y ont participé dans le passé.

Elle a aussi rappelé les efforts déployés par l'Etat pour élever du niveau de notre système pédagogique et améliorer la qualité de l'enseignement.

Mme Maaziza Mint Mahfoudh Ould Kourbali était accompagné au cours de cette visite par des conseillers et des directeurs centraux dans le département ainsi que par des responsables de la wilaya de Nouakchott nord.
Dernière modification : 26/02/2018 11:04:04