Nouakchott,,  21/02/2018  -  Les travaux d’une journée organisée dans le but de sensibiliser les parlementaires sur les différentes questions liées à la problématique de la migration et aux droits des migrants ont été lancés, mercredi matin dans les locaux de l’Assemblée Nationale à Nouakchott.

Les participants à ce forum organisé par le Réseau des femmes parlementaires mauritaniennes en coopération avec l'Association mauritanienne des droits de l'Homme, suivront une série d’exposés sur les différents concepts et types de migration. Le forum mettra l’accent sur la nécessité de tout inscrire dans un cadre juridique adéquat afin de garantir les droits des migrants et de définir le rôle des Etats, qu’il s’agisse de pays d’origine, de passage ou d’accueil des migrants.

Le premier vice-président de l'Assemblée nationale, M. Mohamed Yahya Ould El Kharchi, a déclaré dans une allocution qu’il a prononcée pour la circonstance que la problématique de la migration nécessite la conjugaison des efforts de tous car elle engage les droits humains futurs et présents ainsi que la dignité humaine en général.

«Consciente de cette réalité, la Mauritanie a développé une politique migratoire qui inclut toutes les solutions humanitaires pour protéger les droits de tous et assurer des conditions adaptées aux migrants conformément à nos traditions et valeurs d’accueil et de bonne hospitalité », a-t-il indiqué.

M. Mohamed Yahya Ould El Kharchi a loué le rôle joué par le Réseau des femmes parlementaires mauritaniennes dans la diffusion de la culture de solidarité et de soutien aux migrants tout au long de leur séjour en Mauritanie.

Pour sa part, la Présidente du Réseau des femmes parlementaires mauritaniennes, Mme Mariam Baba Sy, a souligné l'importance de cette journée consultative pour informer les parlementaires sur diverses questions liées au problème migratoire, renforçant ainsi leur rôle dans la préservation des droits des migrants et l'adoption des lois nécessaires.

Quant au secrétaire général de l’association mauritanienne des droits de l'homme, M. Amadou M’Bow, il a souligné le rôle central que les législateurs peuvent jouer dans la résolution de la problématique de la migration, qui est d’ailleurs multidimensionnelle.

La Cérémonie s’est déroulée en présence de nombre de députés et de représentants de certaines organisations de la société civile actives dans le domaine des droits de l’Homme.
Dernière modification : 22/02/2018 12:17:33

HORIZONS

Dernier numéro : 7278

Editoriaux

Un nouveau départ
Le 27è sommet de la Ligue des rois, émirs et chefs d’États et de gouvernement de la Ligue des Etats arabes s’ouvre aujourd’hui à Nouakchott. Cette rencontre, dite « Sommet de l’Espoir » constitue, sans doute, une première pour la Mauritanie et pour sa

Photothèque

1