Nouakchott,  19/02/2018
Les travaux d’une session de formation au profit des Personnes Responsables des Marchés Publics des Administrations Centrales ont démarré dans les locaux de l’Ecole nationale d’Administration, de journalisme et de magistrature (ENAJM) à Nouakchott.

Cette session intervient dans le cadre d’une série de formations organisées par l’Autorité de Régulation des Marchés Publiques (ARMP) en collaboration avec l’ENAJM sous le thème « les procédures de passation des marchés publiques et les responsabilités des personnes responsables des marchés publiques ».

Cette session de formation vise à renforcer les compétences professionnelles des personnes concernées à travers une meilleure maîtrise du cadre légal et réglementaire de la passation des marchés publics.

A cette occasion, le président de l’ARMP, M. Diallo Abou Moussa, a indiqué que les autorités publiques ont mis en œuvre récemment, avec la collaboration de la Banque Mondiale, une réforme des marchés publics dont l'objectif est l'amélioration de la gouvernance des marchés publics afin d'arriver à une plus grande rationalisation des finances publiques. Il en a résulté, entre autres choses, a-t-il dit, une plus grande harmonisation et un alignement des textes d'application avec le texte de la loi portant Code des marchés, une prise en compte des marchés publics dont le seuil est inférieur à celui relevant de la compétence des commissions de passation des marchés publics qui sont maintenant les Commissions de Marchés de Départements (CMD) et les Commissions Pluri - Départementales de Marchés (CPDM) et une plus grande implication des autorités contractantes dans la gestion de leurs marchés publics.

Il a souligné également qu'un décret unique d'application de la loi portant code des marchés publics a été adopté. Il consolide et unifie les anciens décrets en un seul comme il a été procédé à l'élaboration et l'adoption, par l'Autorité de Régulation des Marchés Publics (ARMP), d'un manuel de procédures pour les marchés dont le seuil est inférieur à celui relevant de la compétence des commissions de passation des marchés publics.

C'est dans ce cadre, a-t-il-précisé, que chacune des autorités contractantes a été dotée d'une Personne Responsable des Marchés Publics (PRMP) qui aura en charge de présider les CMD et CPDM à l'occasion de la passation des marchés les concernant et qui préside aussi les Commissions Internes des Marchés des Autorités Contractantes (ClMAC).

L’ouverture de la session s’est déroulée en présence du Directeur général de l’ENAJM, Dr Mohamed Abdelkader Ould Allada et de M. Ahmed Salem Ould Tebakh, Directeur général de l’Autorité des Marchés Publiques.
Dernière modification : 19/02/2018 17:18:47