Nouakchott,  19/02/2018  -  Le Président de la République, Monsieur Mohamed Ould Abdel Aziz, a reçu, en audience, lundi au palais présidentiel à Nouakchott, le président de la banque africaine d’Import-Export (Afreximbank), Dr. Benedict Okey Oramah accompagné d’une délégation d’hommes d’affaires et d’opérateurs du secteur privé africain.

A sa sortie d’audience, le président de la banque africaine d’Import-Export (Afreximbank), a déclaré à l’AMI qu’il est venu rencontrer le Chef de l’Etat pour lui faire part des échanges qu’il a eus ce matin avec différents ministres et également avec le Gouverneur de la Banque Centrale de Mauritanie.

Nous avons parlé, a-t-il, de la collaboration entre le gouvernement et la Banque, surtout que nous sommes prêts à étudier un certain nombre de projets à hauteur de 1, 5 milliard de dollars américains, notamment dans les secteurs de la pêche et des mines, surtout en matière de valeur ajoutée de transformation, essentiellement pour le secteur privé.

Au sujet de la répartition de l’enveloppe, le Dr. Benedict Okey Oramah a précisé qu’un milliard sera consacré aux infrastructures, les ports de pêche, des infrastructures de l’énergie, les parcs industriels et au niveau la transformation de différentes matières premières.

‘’Nous sommes également venus avec une délégation d’hommes d’affaires des différents pays africains. Ils sont nos clients et nous les appelons les champions du commerce interafricain. Ils sont prêts à investir aussi bien dans les secteurs que j’ai cités tel que la pêche et voir dans quelle mesure ils peuvent prendre part au développement des infrastructures ici en Mauritanie’’, a-t-il conclu.

L’audience s’est déroulée en présence du Gouverneur de la banque centrale de Mauritanie, M. Abdelaziz Ould Dahi et du président de l’union du patronat mauritanien.

Dernière modification : 19/02/2018 16:54:50

HORIZONS

Dernier numéro : 7298

Editoriaux

Un nouveau départ
Le 27è sommet de la Ligue des rois, émirs et chefs d’États et de gouvernement de la Ligue des Etats arabes s’ouvre aujourd’hui à Nouakchott. Cette rencontre, dite « Sommet de l’Espoir » constitue, sans doute, une première pour la Mauritanie et pour sa

Photothèque

1