Nouadhibou,  12/02/2018
Le ministre de l’Intérieur et de la Décentralisation, M. Ahmedou Ould Abdallah et le ministre espagnol de l’Intérieur, M. Juan Ignacio Zoido, en visite actuellement dans notre pays, ont effectué lundi une visite au siège du Groupement Mixte de la police mauritanienne et de la police espagnole de lutte contre l’immigration clandestine à Nouadhibou.

La délégation ministérielle, qui était accompagnée par le wali de Dakhlet Nouadhibou, M. Mohamed Ould Ahmed Salem Ould Mohamed Raré et des autorités administratives et sécuritaires de la wilaya, a écouté un exposé détaillé qui a abordé l’histoire de la mise en place de ce groupement et le rôle qu’il a joué dans la lutte contre l’immigration clandestine et les résultats obtenus dans ce domaine.

Notons que ce groupement a été créé le 17 novembre 2008 afin de démanteler les groupes qui organisent l’immigration clandestine et limiter les opérations d’immigration. Dans ce cadre, ce groupement a œuvré pour faire échouer de nombreuses opérations d’immigration et appréhender en flagrant délit de nombreuses personnes impliquées dans le trafic lié à cette immigration qui ont été transférées à la justice. Ce bilan n’est pas le fruit du hasard mais des efforts communs qui ont permis d’éradiquer ce crime, ce qui a eu pour résultat le fait que notre pays est désormais pris comme exemple en matière de lutte contre l’immigration clandestine. Ainsi au cours des dernières années aucun cas d’immigration n’a été recensé.

La délégation a également effectué une visite du bateau Rio Tajo relevant de la ''Guadia civil'' espagnole et a fait le tour de ses différentes ailes et écouté les explications portant sur son rôle dans le domaine de surveillance maritime et de la lutte contre l’immigration clandestine. Ce bateau entreprend mensuellement l’approvisionnement en moyens et matériels nécessaires des groupes chargés du contrôle se trouvant à Nouadhibou – ville.

La délégation était accompagnée lors de cette visite du bateau par le président de l’autorité de la zone franche de Nouadhibou, M. Mohamed Ould Daf et de certains responsables du Port Autonome de Nouadhibou.

Dernière modification : 12/02/2018 20:35:34