Atar,  24/01/2018
Le ministre de la santé, Pr Kane Boubacar, a supervisé mercredi à Atar, en compagnie du wali de l’Adrar, M. Cheikh Ould Abdallahi Ould Ewah, la cérémonie de pose de la 1ère pierre du plus grand hôpital des wilaya du Nord.

Le ministre de la santé a indiqué que l’exécution de ce projet, financé par le Fonds Saoudien de développement, s’inscrit dans le cadre de la coopération fructueuse et globale entre notre pays et l’Arabie saoudite, concrétisant ainsi les directives des deux dirigeants des deux pays Son Excellence le Président de la République, Monsieur Mohamed Ould Abdel Aziz et Sa Majesté le Gardien des Lieux Saint de l’Islam, le roi Selmane Ibn Abdel Aziz Al Saoud.

Il a ajouté que l’achèvement des travaux dans cette infrastructure médicale très moderne et très particulière dans sa conception urbanistique aura lieu après 14 mois de travaux consécutifs. Elle sera doté des équipements les plus performants et comportera toutes les spécialités médicales : les urgences, les consultations externes, les sections maternité et pédiatrie, la médecine interne, la chirurgie, la réanimation, en plus de la section Radio, des laboratoire, de l’unité d’hémodialyse, ainsi que la section des maladies contagieuses etc.

M. Sid Ahmed Ould Hmeymed, maire de la commune d’Atar, a précisé que la supervision de la construction de cet édifice médical représente un rêve longtemps caressé par les habitants des wilaya du Nord, ce qui permettra de relever qualitativement et quantitativement la qualité des soins et partant le niveau de vie des populations à travers les prestations sanitaires substantielles attendues de ce projet.

Le maire a loué la coopération entre la Mauritanie et le Fonds Saoudien de développement en matière de financement de projets de développement qui date de plus de 30 ans, et qui couvre également les secteurs de l’électricité, des routes, de l’agriculture de l’hydraulique, de l’enseignement et de la santé sans compter d'autres divers projets de développement économique et social.

A son tour, M. Fawzi Ben Aleyane Assaoud, directeur général de la direction des opérations du Fonds saoudien de développement a souligné que la construction de cette structure hospitalière à Atar représente un bond en avant pour développer et stimuler le secteur de la santé dans la zone en offrant des services de santé de qualité et en limitant les évacuations à l’extérieur de ces wilaya pour obtenir les soins appropriés.

Dans une déclaration à l’AMI, M. Béchir Hachem, directeur de la société internationale Comesa qui exécute le projet a précisé que le projet de centre hospitalier qui a une capacité d'accueil de 150 lits, mobilise un financement de 2 milliards 4 cents millions d’Ouguiya et sera exécuté sur une superficie de globale de 20000 mètres carrés.

Notons que le ministre de la santé avait visité le matin le centre hospitalier d’Atar, le centre de protection maternelle et infantile et fait le tour des deux centres où il a pu écouter des explications sur leur fonctionnement avant de visiter le musée de Toueizegt à Atar et pu voir les photos et images et autres inscriptions sur l’action des héros de la résistance en plus des produits de l’artisanat.

Le ministre était accompagné par une importante délégation de son département en plus du wali de l’Adrar et des autorités administratives et sécuritaires de la wilaya de l’Adrar.
Dernière modification : 24/01/2018 22:47:07