Nouakchott,  08/01/2018
Les travaux d'un atelier syndical sur la mise en œuvre des conclusions de la commission de l’application des normes internationales du travail, organisé par la Confédération syndicale internationale (CSI) au profit des centrales syndicales membres de cette confédération, à savoir l'Union des Travailleurs de Mauritanie, la Confédération Générale des Travailleurs de Mauritanie, la Confédération Libre des Travailleurs de Mauritanie et la Confédération Nationale des Travailleurs de Mauritanie, ont débuté lundi à Nouakchott.

La rencontre de deux jours, qui profite aux représentants de ces centrales syndicales, vise à déterminer dans quelle mesure les autorités publiques appliquent les recommandations relatives aux droits syndicaux, en particulier la question du travail forcé et les effets de l'esclavage.

S’exprimant à cette occasion, Le secrétaire général adjoint de la CSI, M. Mamadou Diallo, a mis en exergue les efforts de cette organisation internationale à travers son action syndicale avant de louer la présence des représentants de ces centrales syndicales nationales à cet atelier, soulignant le soutien de la CSI à toutes leurs activités syndicales.

Pour leur part, les représentants des quatre centrales syndicales nationales ont salué l'importance du thème de l'atelier, espérant que les participants tireront, au maximum, profit des discussions sur les droits syndicaux.

La cérémonie d’ouverture de l’atelier s’est déroulée en présence des responsables de la CSI.
Dernière modification : 08/01/2018 18:43:15