Nouakchott,  19/12/2017  -  Le secrétariat général des pays du G5 Sahel dont le siège se trouve à Nouakchott a organisé mardi au Palais des Congrès de la capitale une journée de sensibilisation et d’échanges transparents avec les partenaires techniques et financiers, les représentants des pays amis, les élus de Nouakchott et les acteurs de la société civile et ce, à l’occasion du troisième anniversaire de la signature de la convention portant création du Groupe des cinq pays du Sahel le 19 décembre 2014, sur initiative du Président de la République, Monsieur Mohamed Ould Abdel Aziz, et ses pairs chefs d’Etat du Burkina Faso, du Mali, du Niger, et du Tchad.

Le secrétaire général du ministère de l’économie et des finances, M. Mohamed Ould Ahmed Aida, a souligné à cette occasion, que la solidarité entre les cinq pays procède, pour la Mauritanie, d'une vision régionale complémentaire des efforts nationaux entrepris ces dernières années pour jeter les bases de la sécurité et garantir le progrès des pays concernés.

Il a ajouté qu’avec les efforts des pays membres et du secrétariat permanent ainsi que la coopération avec les partenaires, le G 5 est devenu aujourd’hui une organisation régionale disposant d’un cadre général de coordination fonctionnel au niveau de ses différentes instances que sont la conférence des Présidents, le conseil des ministres, le secrétariat général, la commission de la défense et de la sécurité et les commissions nationales de coordination.

A son tour, le secrétaire général du G5 Sahel, M. Najim Elhadj Mohamed a indiqué que « le Président de la République, Monsieur Mohamed Ould Abdel Aziz, son gouvernement et son peuple ont été et sont toujours les plus grands ambassadeurs du G5 Sahel qu’ils n’ont pas manqué de présenter avec la plus grande conviction à tous les foras tant en Afrique, en Asie et dans tout le monde arabe. »

Il a rappelé qu’en trois ans l’organisation a fait du chemin relevant que les experts vont présenter des exposés sur les actions menées dans les domaines de la sécurité, de la défense et de la gouvernance mais aussi des projets d’infrastructures et du renforcement des capacités de résilience des populations et du développement humain.

Les Etat, poursuit-il, conscients que la sécurité et la paix au Sahel sont d’abord l’affaire des sahéliennes et des sahéliens, ont décidé de la création d’une force conjointe que la communauté internationale s’active à financer et opérationnaliser.

La cérémonie organisée pour la circonstance, s’est déroulée en présence du secrétaire général du ministère de l’intérieur et de la décentralisation, du directeur général de la sureté nationale, des ambassadeurs de pays frères et amis et des représentants de certaines organisations internationales.
Dernière modification : 19/12/2017 22:17:16

HORIZONS

Dernier numéro : 7298

Editoriaux

Un nouveau départ
Le 27è sommet de la Ligue des rois, émirs et chefs d’États et de gouvernement de la Ligue des Etats arabes s’ouvre aujourd’hui à Nouakchott. Cette rencontre, dite « Sommet de l’Espoir » constitue, sans doute, une première pour la Mauritanie et pour sa

Photothèque

1