Nouakchott,  18/12/2017  -  Les travaux de l’atelier sur le système de suivi – évaluation de la stratégie de développement accélérée et de prospérité partagée (SCAPP) 2016 – 2030 organisé par le ministère de l’économie et des finances en collaboration avec le PNUD ont été ouverts lundi à Nouakchott.

Cette rencontre a pour objectif de trouver un mécanisme efficace pour garantir la coordination, le suivi et l’évaluation ainsi que l’exécution de la stratégie à travers la publication de rapports périodiques sur l’exécution des plans d’action de cette stratégie en utilisant un certain nombre d’indicateurs de suivi – évaluation.

Les participants suivront, au cours de cette journée, des exposés sur la feuille de route de renforcement du système de suivi – évaluation et le prototype de suivi des secteurs concernés par la stratégie : le secteur de la santé comme exemple.

Le secrétaire général du ministère de l’économie et des finances, M. Mohamed Ould Ahmed Aida, a souligné dans son mot d’ouverture de l’atelier, que la SCAPP était l’objet de larges concertations et qu’il a été tenu compte des contributions et avis de tous pour que cette stratégie soit une véritable référence pour toutes les stratégies et politiques sectorielles et régionales qui doivent suivre ses orientations. Et de relever que des stratégies régionales accélérées sont mises en œuvre de manière à permettre de déterminer les objectifs au plan régional.

Le secrétaire général a enfin su gré aux partenaires au développement notamment le PNUD pour le financement de cette grande manifestation.

Le représentant du PNUD, M. José Levy a loué l’organisation de cette rencontre qui montre les progrès réalisés en matière de suivi – évaluation de la Scapp et qui représente une étape importante dans la concertation entre le gouvernement, les partenaires techniques et financiers, le secteur privé, la société civle et les acteurs régionaux pour dynamiser le système de suivi évaluation. Il a renouvelé l’engagement du PNUD et des autres partenaires à accompagner le gouvernement dans ses efforts tendant à trouver les meilleurs moyens permettant d’assurer un développement accéléré et une prospérité partagée.

Le lancement des travaux de l’atelier s’est déroulée en présence des secrétaire généraux des ministères de l’agriculture, de l’éducation nationale, des affaires sociales de l’enfance et de la famille et des représentants de la Banque Mondiale et du Fonds Monétaire International.
Dernière modification : 18/12/2017 21:06:32

HORIZONS

Dernier numéro : 7319

Magazine du Sommet Africain

Editoriaux

A l’occasion du 31ème sommet de l’UA : ‘’Le sommet du couronnement et du renforcement du partenariat’’ (Un commentaire de l’Agence Mauritanienne d’Information)
En accueillant ces jours-ci à Nouakchott le 31ème sommet de l’Union Africaine, le Président de la République, Son Excellence Monsieur Mohamed Ould Abdel Aziz, a administré la preuv

Photothèque

1
Démarrage des réunions de la 36ème session du comité des représentants permanents de l’Union Africaine