Nouakchott,  16/12/2017  -  La Société Mauritanienne de cardiologie a tenu son 6e congrès national, samedi à Nouakchott, placé sous le thème "Pratique de la médecine de cardiologie pour l'année 2017", en présence des représentants des institutions de cardiologie de la Tunisie, du Maroc, de l’Algérie, du Sénégal, de la France, du Mali, de l’Italie et de la Principauté de Monaco.

Le congrès vise à explorer les derniers développements scientifiques dans le domaine des maladies cardiovasculaires en 2017, en plus de l'échange des expériences dans ce domaine et des présentations sur les maladies et la chirurgie coronariennes.

Le Secrétaire Général du Ministère de la Santé, M. Ahmed Ould Dje, a déclaré que notre pays, à l’instar de tous les pays du monde, a connu, ces dernières années, une propagation significative des maladies cardiaques, ce qui constitue un défi pour le secteur de la santé et pour le gouvernement mauritanien qui a créé, grâce aux orientations du Président de la République, Son Excellence Monsieur Mohamed Ould Abdel Aziz, sous la supervision du Premier ministre, le Centre National de cardiologie.

Il a souligné que ce centre prend en charge les soins des patients atteints de maladies cardiaques ou artérielles, indiquant que le centre verra un bond en avant en termes de qualité des services, à la réception de son nouveau siège équipé et financé grâce à un financement de la Banque Islamique de Développement.

Pour sa part, le Pr Horma Ould Zein a déclaré que depuis sa création, son institution organise cette rencontre annuelle, véritable occasion de discuter avec les instances régionales, arabes et internationales les derniers développements en matière de diagnostic, de traitement et de prise en charge des patients cardiaques et artériels.

Il a indiqué que le congrès portera sur divers thèmes, en particulier sur les délibérations scientifiques pendant les sessions, ainsi que sur les nombreux ateliers pour les médecins généralistes, notamment ceux des services d'urgence, précisant qu’il s’agira de la lecture des relevés de cardiogrammes, du traitement des cas d’urgence ainsi que de la réanimation des cas en danger, soulignant que le personnel infirmier bénéficiera de diverses activités traitant du rôle de cette frange du personnel médical en matière de traitement des maladies cardiaques et artérielles.

La cérémonie a eu lieu en présence de M. Ahmed Jidou Ould Zein, chargé de mission auprès du ministre de la Santé.
Dernière modification : 16/12/2017 21:47:11

HORIZONS

Dernier numéro : 7298

Editoriaux

Un nouveau départ
Le 27è sommet de la Ligue des rois, émirs et chefs d’États et de gouvernement de la Ligue des Etats arabes s’ouvre aujourd’hui à Nouakchott. Cette rencontre, dite « Sommet de l’Espoir » constitue, sans doute, une première pour la Mauritanie et pour sa

Photothèque

1