Nouakchott,  22/11/2017  -  Les travaux d'un atelier de concertation avec le niveau central pour la consolidation du plan de travail 2018 du ministère de la santé ont été ouverts mercredi à Nouakchott.

Organisée par la direction de la coopération et de la programmation au ministère de la santé en collaboration avec la mission de l'Union Européenne, la rencontre sera l'occasion pour les participants de discuter de plusieurs sujets relatifs aux besoin du système sanitaire, de la situation des infrastructures dans les formations sanitaires, de l'équipement de ces derniers et de la répartition des ressources humaines au niveau des établissements sanitaires.

Les participants auront en outre à évaluer le rendement de ces formations au cours de l'année 2017 et à fixer les objectifs devant être atteints au cours de l'année prochaine.

L'organisation de cet atelier, qui dure trois jours, s'inscrit dans le cadre des efforts soutenus déployés pour renforcer le rendement du système sanitaire grâce à une meilleure programmation associant tous les intervenants et acteurs dans le but de choisir les interventions les plus efficaces devant permettre de rendre disponibles les prestations sanitaires dont ont besoin les populations mauritaniennes sur toute l'étendue du territoire national.

Dans un mot prononcé pour la circonstance, le chargé de mission auprès du ministre de la santé, M. Ahmed Jiddou Ould Zein, a indiqué que le séminaire constitue une étape importante dans le processus d'élaboration du programme d'action annuel du secteur qui a débuté depuis la moitié de l'année 2017 à travers la réactualisation des données essentielles disponibles dans les unités sanitaires de base, l'encadrement de la programmation au niveau local et régional et la définition des besoins des différentes composantes du système sanitaire, passant par l'appui et l'accompagnement du niveau central pour l'élaboration de plans financiers dans le but de mettre en place les composantes du programme annuel du secteur lui permettant ainsi d'englober les activités de nature à contribuer à l'atteinte de l'objectif visant à assurer les aspirations légitimes de nos citoyens à des prestations sanitaires de qualité.

Le chargé de mission s'est dit convaincu que l'atelier permettra d'examiner les propositions avancées et de sortir avec des recommandations de nature à enrichir la

programmation annuelle et de mettre en place un programme de travail réaliste et ambitieux et répondant en même temps aux besoins essentiels du système sanitaire national.

Pour sa part, un porte parole de l'Union Européenne a remercié le ministère de la santé pour l'organisation de ce séminaire qui s'inscrit dans le cadre, des efforts déployés pour assurer le suivi et l'évaluation en matière de disponibilisation des prestations sanitaires.

Il a affirmé, dans ce cadre, la disposition de l'Union Européenne à appuyer le secteur de la santé et à accompagner ses efforts au cours de l'année prochaine.

Participent à l'atelier les directeurs centraux, les coordinateurs des programmes de santé, les partenaires financiers et techniques et les organisations non gouvernementales internationales.
Dernière modification : 22/11/2017 18:41:14

HORIZONS

Dernier numéro : 7169

Editoriaux

Un nouveau départ
Le 27è sommet de la Ligue des rois, émirs et chefs d’États et de gouvernement de la Ligue des Etats arabes s’ouvre aujourd’hui à Nouakchott. Cette rencontre, dite « Sommet de l’Espoir » constitue, sans doute, une première pour la Mauritanie et pour sa

Photothèque

1
Activités présidentielles