Nouakchott,  15/11/2017  -  Les travaux de deux ateliers de formation et de renforcement des capacités de 30 journalistes chacun, sous le thème (média et migration) ont démarré ce matin à Nouakchott.

Ces ateliers sont organisés par l’Association des Journalistes Indépendants en Mauritanie pour l’Education et le Pilotage en collaboration avec l’UNESCO à travers le PIDC (Programme International de Développement des Média).

Ouvrant les travaux de ces ateliers, le chargé de mission du ministère des Relations avec le Parlement été la Société Civile, Monsieur Mohamed Mahmoud Ould Mohamed Ahmed a d’abord remercié l’UNESCO pour cette contribution qui a permis l’organisation de cette rencontre.

Il a en outre mis en exergue les efforts consentis par les pouvoirs publics conformément aux orientations du Président de la République, Monsieur Mohamed Ould Abdel Aziz en matière de libéralisation et de liberté de la presse.

M. Ould Mohamed ahmed a mis l’accent sur la sensibilisation des journalistes sur les méfaits de la migration clandestine qui constitue une menace sur la sécurité du pays.

Il a enfin noté que la Mauritanie a réussi à jubiler ce fléau depuis quelques années en sécurisant ses frontières terrestre, maritime et aérienne grâce à la stratégie nationale de la gestion de la migration qu’elle a mise en place.

Lui succédant le Dr Mactar Diagne, chargé de coordination du Programme et de l’Appui de l’UNESCO au G5 Sahel en Mauritanie, a magnifié les objectifs de cet atelier qui consistent à doter des journalistes aussi bien du secteur privé que public des compétences nécessaires pour mieux traiter les questions migratoires en Mauritanie et à promouvoir le continu des médias mauritaniens visant à informer le public sur le phénomène de la migration en Mauritanie.

Cette rencontre, dit-il, vise également à sensibiliser les journalistes en matière de la stratégie nationale en terme de gestion de la migration et d’améliorer leurs connaissances dans le domaine du journalisme d’investigation et des règles de déontologie.

Quant à M. Ahmedou Ould Iyahi, président de l’Association des Journalistes Indépendants en Mauritanie pour l’Education et le Pilotage, il a souligné que, compte tenu du rôle prépondérant joué par les médias dans la promotion de la liberté d’expression et la consolidation de la démocratie, l’organisation de cet atelier en faveur des journalistes s’avère indispensable.

Il a ajouté que cette activité vise, entre autres, la formation et le renforcement des capacités de 60 journalistes des différents médias du secteur privé et public en matière de migration.

L’atelier vise aussi, a-t-il fait remarquer, la promotion du contenu des medias mauritaniens sur le phénomène de la migration et à sensibiliser les journalistes sur la stratégie nationale de la gestion de la migration. Mr Iyahi a enfin adressé ses remerciements à l’UNESCO à travers le PIDC pour sa contribution au financement de ces ateliers.
Dernière modification : 15/11/2017 19:29:16

HORIZONS

Dernier numéro : 7169

Editoriaux

Un nouveau départ
Le 27è sommet de la Ligue des rois, émirs et chefs d’États et de gouvernement de la Ligue des Etats arabes s’ouvre aujourd’hui à Nouakchott. Cette rencontre, dite « Sommet de l’Espoir » constitue, sans doute, une première pour la Mauritanie et pour sa

Photothèque

1
Activités présidentielles