Nouakchott,  08/11/2017  -  La faculté des lettres et sciences humaines de l’université de Nouakchott a abrité mercredi matin un colloque international sur la médecine traditionnelle maure à l’occasion de la parution de la traduction du : « Recueil des vertus de la médecine ancienne » de Mohamed Beiba Ould Sidi Ould El meghari El Alawi.

Ce colloque est organisé par la faculté des lettres et sciences humaines de l’université de Nouakchott en collaboration avec le Centre d’Etudes et de Recherches sur l’Ouest Saharien (CEROS) à Nouakchott et le Centre national de la recherche scientifique (CNRS) à Paris.

Le colloque a été marqué par l’organisation d’une séance scientifique sur l’expérience d’Ehel El Meghari dans la médecine traditionnelle à travers ce Recueil des vertus de la médecine ancienne, traduit par des chercheurs français, et les aspects liés à la médecine traditionnelle, du diagnostic jusqu’à la phase thérapeutique.

Dans son mot d’ouverture, le vice-président de de l’Université Nouakchott El Asriya, Dr Mbouh Sata Diagana a souligné l’importance de ce colloque qui a pour ambition de faire le point sur l’évolution de la médecine traditionnelle chez les maures et les perspectives de son intégration dans le système national de santé publique.

Il par la suite indiqué qu’au sortir de cette journée d’étude et de réflexion, les différents chercheurs et participants seront plus que convaincus qu’entre médecine dite traditionnelle et celle dite moderne, il est plus question de complémentarité que de contradiction.

La cérémonie d’ouverture s’est déroulée en présence du secrétaire général de l’Université Nouakchott El Asriya, Dr Mohamed Ould Aya, du doyen de la faculté des lettres et sciences humaines, Dr Saad Bouh Camara, de plusieurs chercheurs et universitaires nationaux et internationaux et des représentants des médecins traditionnels.
Dernière modification : 08/11/2017 17:25:35

HORIZONS

Dernier numéro : 7192

Editoriaux

Un nouveau départ
Le 27è sommet de la Ligue des rois, émirs et chefs d’États et de gouvernement de la Ligue des Etats arabes s’ouvre aujourd’hui à Nouakchott. Cette rencontre, dite « Sommet de l’Espoir » constitue, sans doute, une première pour la Mauritanie et pour sa

Photothèque

1
Activités présidentielles