Nouakchott,  06/11/2017  -  Les travaux d'un atelier sur la stratégie régionale de surveillance intégrée de la maladie et la riposte (SIMR), organisé au profit du personnel de santé des wilayas de Nouakchott par la direction de la lutte contre la maladie, en collaboration avec l'Organisation Mondiale de la Santé (OMS), ont débuté lundi à Nouakchott.

Cette rencontre constitue la première étape d'une série d'ateliers de formation organisés au profit des personnels de santé dans les hôpitaux et les centres de santé des trois wilayas de Nouakchott.

Les participants, constitués des médecins et des personnels de santé à Nouakchott, discuteront durant 10 jours, des sujets relatifs à la prise en charge intégrée des maladies objet de surveillance épidémiologique.

Dans un mot prononcé pour la circonstance, M. Ahmed Ould Dié, a insisté sur la nécessité de faire face aux épidémies, eu égard aux dangers qu'elles représentent pour la santé publique, la santé de l'homme et ses conditions de vie.

Il a ajouté que le ministère de la santé, suivant les instructions du Président de la République, Son Excellence Monsieur Mohamed Ould Abdel Aziz, est conscient des dangers que représentent les épidémie pour la vie des populations et des répercussions négatives qu'elles ont sur la santé de l'homme.

Pour sa part, le représentant de l'OMS en Mauritanie, Dr Guey Abd esselam, a indiqué que la Mauritanie a déjà franchi des étapes importantes dans la mise en oeuvre de la SIMR, notamment: l'adaptation du guide stratégique SIMR, l'adaptation des modules de formation et la formation des formateurs.
Dernière modification : 06/11/2017 18:41:11

HORIZONS

Dernier numéro : 7152

Editoriaux

Un nouveau départ
Le 27è sommet de la Ligue des rois, émirs et chefs d’États et de gouvernement de la Ligue des Etats arabes s’ouvre aujourd’hui à Nouakchott. Cette rencontre, dite « Sommet de l’Espoir » constitue, sans doute, une première pour la Mauritanie et pour sa

Photothèque

1
Activités présidentielles