Nouakchott,  02/11/2017
Le ministère de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique a organisé jeudi à Nouakchott un atelier de restitution de l’étude « Diagnostic du secteur de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique » en Mauritanie, fruit d’un travail de plusieurs mois mené par le ministère de l'enseignement supérieur et de la recherche scientifique et l’organisation des Nations Unies pour l’éducation, la science et la culture (UNESCO), représentée par l'Institut international de planification de l'éducation (pôle de Dakar), qui possède une expertise de longue date dans ce domaine.

S’exprimant à cette occasion, le ministre de enseignement supérieur et de la recherche scientifique, Dr Sidi Ould Salem, a souligné que cette étude permettra de faire un diagnostic scientifique précis de la situation générale du système d'enseignement supérieur et de la recherche scientifique dans notre pays afin de mettre en évidence les points forts en vue de les consolider et d'identifier les faiblesses pour y remédier.

Il a par la suite ajouté que cet travail s'inscrit dans le cadre d’un effort renouvelé et concerté visant à développer le secteur de l'enseignement supérieur et de la recherche scientifique dans notre pays pour en assurer le développement qualitatif en termes de formation, de recherche et de gouvernance.

Le ministre a indiqué que l’organisation de cet atelier intervient au moment de la fin de la mise en œuvre du plan tripartite 2014-2017 et du début de la préparation et de la mise en œuvre du plan tripartite suivant conformément à la stratégie de croissance accélérée et de prospérité partagée, ce qui aidera à élaborer des plans exécutifs intermédiaires pour mettre en œuvre la stratégie de développement de l'éducation avec une mise à jour continue de cette stratégie et une révision des priorités conformément au Plan de développement national.

Il a enfin expliqué que le développement du secteur de l'enseignement supérieur et de la recherche scientifique dans notre pays est une priorité du Président de la République, Son Excellence Monsieur Mohamed Ould Abdel Aziz, ajoutant que le gouvernement du Premier ministre, M. Yahya Ould Hademine, a œuvré pour la réalisation d’un saut qualitatif dans ce domaine par l’achèvement des grandes réformes basées sur les principes d’amélioration de la qualité, d’élargissement et de diversification des offres de formation, et d’harmonisation de la formation avec les besoins de développement de notre pays.

Dernière modification : 02/11/2017 14:34:08