Nouakchott,  25/10/2017  -  Les travaux d’un atelier sur la gestion environnementale de l’espace marin et côtier mauritanien organisé par le ministère de l’Environnement et du Développement durable à travers le Programme

« Biodiversité-Gaz-Pétrole » en collaboration avec le programme de gestion des ressources naturelles (ProGNR), ont démarré mercredi à Nouakchott.

Cet atelier fait suite à un autre atelier similaire organisé en 2016 à Nouakchott et a pour objectifs l’évaluation des activités de concertation et des stratégies entreprises et le suivi des recommandations par les partenaires concernés par la gestion du milieu marin et côtier, comme les secteurs ministériels et les organisations concernées, la détermination des activités prochaines et la mise en place d’une feuille de route pour la gestion du milieu marin et côtier mauritanien.

Dans un mot prononcé pour la circonstance, la conseillère technique du ministre de l’environnement et du développement durable, chargée de l’environnement maritime et côtier, Mme Fatimetou Mint Soueidate, a insisté sur l’importante place qu’occupent les ressources maritimes et côtières dans le développement de la Mauritanie, qu’il s’agisse des ressources renouvelables ou des ressources minières ou des hydrocarbures dont l’exploitation a connu une accélération remarquable au cours des dernières années, chose qui impose aux pouvoirs publics, au secteur privé et aux acteurs de la société civile de faire preuve d’une rigoureuse gestion en la matière.

Elle a ajouté que de nouvelles découvertes ont vu le jour dont un champ gazier dont l’exploitation sera effectuée prochainement avec la République du Sénégal et qui est de nature à faire basculer le centre de nos activités maritimes vers la mer, étant donné aussi le développement constant du secteur de la pêche.

Elle a précisé que l’environnement marin constitue un potentiel exceptionnel pour le développement mais il est en même temps, a-t-elle dit, un milieu très fragile et mal connu, ce qui exige la mise sur pied de politiques publiques objectives pour l’exploitation de ses ressources en faveur du développement durable du pays, notamment dans le domaine de la pêche, pilier de notre économie nationale.

La conseillère a noté que tous les secteurs concernés ont déployé de grands efforts dans le domaine stratégique et législatif, en exécution des hautes orientations du Président de la République, Son Excellence Monsieur Mohamed Ould Abdel Aziz, relatives à la préservation de l’environnement, attirant l’attention dans ce contexte sur la création d’une entité spécialisée pour la gestion environnementale dans la zone des découvertes et de l’exploitation pétrolière appelée "commission environnementale" qui contribue avec les services de la météorologie et les organismes de recherche dans le domaine de la pêche, à gérer le milieu environnemental maritime et côtier.

Pour part, Mme Maria Fitsher, coordinatrice du projet « Ressources naturelle » auprès de la GIZ, a souligné que la coopération allemande soutient depuis de nombreuses années les efforts du Gouvernement mauritanien en faveur de la préservation de l’environnement.

Elle a ajouté que cette coopération est, depuis plusieurs années, tournée vers le littoral et la mer, soulignant que son agence contribue ainsi à la conservation de la biodiversité marine et côtière à travers des appuis aux parcs nationaux et au fonds fiduciaire BACoMaB.

De même, a-t-elle dit, « nous soutenons un important processus, initié dans le cadre de la composante Biodiversité Gaz pétrole, qui faisait partie de notre programme ProGRN, qui vise à concilier les différents usages de la bonne gestion des ressources, c’est-à-dire un management de ces zones de façon intégrée.

Les participants qui représentent les secteurs gouvernementaux concernés, les organismes de recherche scientifique et les partenaires techniques et financiers ont suivi des exposés sur la gestion environnementale du secteur des hydrocarbures, la recherche scientifique au service de la gestion intégrée dans la zone maritime et côtière ainsi que sur les stratégies d’avenir en matière de gestion intégrée dans la même zone.
Dernière modification : 25/10/2017 16:05:50

HORIZONS

Dernier numéro : 7152

Editoriaux

Un nouveau départ
Le 27è sommet de la Ligue des rois, émirs et chefs d’États et de gouvernement de la Ligue des Etats arabes s’ouvre aujourd’hui à Nouakchott. Cette rencontre, dite « Sommet de l’Espoir » constitue, sans doute, une première pour la Mauritanie et pour sa

Photothèque

1
Activités présidentielles