Nouakchott,  23/10/2017  -  Les travaux du séminaire de concertation sur les volets du projet d’investissement régional intitulé « Résilience des zones côtières en Afrique de l’ouest » organisé par le ministère de l’Environnement et du Développement durable en collaboration avec la Banque mondiale, ont démarré lundi à Nouakchott.

A cette occasion, le secrétaire général du ministère de l’Environnement et du Développement durable, Mady Ould Taleb, a souligné que ce séminaire est un exemple vivant de la coopération efficace entre la Banque mondiale et le gouvernement mauritanien en vue de la résolution du problème des changements climatiques et de la détérioration de la côte qui constituent un défi pour le monde de façon générale et pour le continent africain de façon particulière.

Il a insisté sur la nécessité de prendre des mesures appropriées pour faire face à cette situation à tous les niveaux afin de faciliter l’adaptation avec le changement climatique et la résistance face aux catastrophes.

Le projet d’investissement régional de résilience des zones côtières en Afrique de l’ouest créé en 2015 a pour objectif d’appuyer les Etats membres en matière de planification, de coordination et dans la mise en œuvre de la protection des zones côtières des risques liés aux changements climatiques.

La cérémonie d’ouverture de ce séminaire de deux jours s’est déroulée en présence des secrétaires généraux des ministères de l’Economie et des Finances et des Pêches et de l’Economie maritime ainsi que de la représentante de la coopération allemande (GIZ).
Dernière modification : 23/10/2017 17:16:52

HORIZONS

Dernier numéro : 7152

Editoriaux

Un nouveau départ
Le 27è sommet de la Ligue des rois, émirs et chefs d’États et de gouvernement de la Ligue des Etats arabes s’ouvre aujourd’hui à Nouakchott. Cette rencontre, dite « Sommet de l’Espoir » constitue, sans doute, une première pour la Mauritanie et pour sa

Photothèque

1
Activités présidentielles