Nouakchott,  12/10/2017  -  Les ministres de la Culture et de la santé commentent les résultats du Conseil des ministres
, 12 OCT 2017 (AMI) – Le ministre de la Culture et de l’Artisanat, porte-parole officiel du Gouvernement, Dr Mohamed Lemine Ould Cheikh et le ministre de la Santé, Pr Kane Boubacar, ont commenté, jeudi soir, les résultats de la réunion du Conseil des ministres.

Le ministre de la Culture et de l’Artisanat, porte-parole officiel du gouvernement a indiqué que le conseil a examiné et adopté un ensemble de projets de lois et de communications dont une communication relative à la politique nationale de la santé à l’horizon 2030 (PNS) et au plan national du développement sanitaire (PNDS) couvrant la période 2017/2020.

En réponse à une question à propos des rumeurs qui ont circulé sur l’accréditation de l’ambassadeur du Maroc à Nouakchott et sur ce qui a été publié sur les sites électroniques d’information concernant l’expulsion de Mohamed Ould Bouamatou, le ministre a souligné que l’accréditation de l’ambassadeur proposé par le Royaume du Maroc a été officiellement approuvée par la République islamique de Mauritanie et que les relations avec le Maroc sont excellentes et sont régies par des facteurs historiques, culturels, économiques et sécuritaires et par l’appartenance à l’Union du Maghreb arabe.

En ce qui concerne le citoyen Mohamed Ould Bouamatou, le ministre a indiqué qu’il est effectivement demandé par la justice et que l’ensemble des Etats amis qui sont liés par des relations avec la Mauritanie disposent de canaux permettant de traiter la demande de la justice mauritanienne.

De son côté, le ministre de la Santé a souligné dans ses explications relatives au contenu de la communication portant sur le PNS et PNDS que le département a franchi des étapes importantes dans le domaine de la santé en matière du nombre de centres de santé qui ont augmenté entre 2011 et 2015 de 13%, comme ont augmenté également les points de santé en raison d’un point de santé tous les 5 km. La couverture sanitaire est passée, quant à elle, de 73% en 2011 à 82%, a-t-il dit.

A propos de la formation des ressources humaines, le ministre a indiqué qu’elle a connue une amélioration de 112% avec plus de 8038 médecins dont 271 spécialistes et 100 professeurs universitaires, soit un médecin pour 4000 citoyens, soulignant le progrès réalisé en ce qui concerne la santé de l’enfant du fait des campagnes de vaccination organisées par le ministère.

Il a ajouté que les maladies contagieuses et en particulier celles parmi elles qui peuvent être combattues par la vaccination connaissent un important recul.

Il a enfin souligné que ce plan va se concentrer sur la manière de gérer le secteur de la santé de façon réaliste où les prix des prestations seront connus et généralisés dans le pays, comme il sera donné un intérêt particulier aux maladies maternelles et infantiles, à la modernisation des hôpitaux et des centres de santé, à la formation et à l’acquisition des équipements et des appareils nécessaires.

Dernière modification : 12/10/2017 18:45:09

HORIZONS

Dernier numéro : 7167

Editoriaux

Un nouveau départ
Le 27è sommet de la Ligue des rois, émirs et chefs d’États et de gouvernement de la Ligue des Etats arabes s’ouvre aujourd’hui à Nouakchott. Cette rencontre, dite « Sommet de l’Espoir » constitue, sans doute, une première pour la Mauritanie et pour sa

Photothèque

1
Activités présidentielles