Akjoujt,  02/10/2017  -   Le centre national de lutte anti acridienne et la commission de lutte contre le criquet pèlerin dans la région occidentale, ont organisé lundi à Akjoujt, au profit de techniciens des Etats de la Mauritanie, du Niger, du Mali, du Tchad, du Sénégal, du Maroc, de l’Algérie, du Burkina Faso, de la Tunisie et de la Libye, une session de formation sur les voies de détection des criquets pèlerins.

Cette session de 35 jours, animée par des experts internationaux de la région de l'Afrique de l'Ouest, intervient en exécution des recommandations de la 15ème session des États membres de la commission précitée, tenue à Ouagadougou, au Burkina Faso, du 30 janvier au 4 février 2017.

Les participants suivront au cours de cette session, des méthodologies diverses, relatives à l'action et au contexte de la vie des criquets pèlerins, aux techniques de détection, de pulvérisation, de lutte, de suivi sanitaire et environnemental, dans le domaine de lutte contre les criquets.

« Les pouvoirs publics ont veillé, ces dernières années, sur instruction de Son Excellence le Président de la République, Monsieur Mohamed Ould Abdel Aziz, à orienter d’importants investissements vers le secteur agricole et à l’intégrer dans les stratégies gouvernementales, en tant qu’un des principaux piliers pour réaliser une sécurité alimentaire durable ainsi que pour lutter contre la pauvreté, particulièrement, dans les milieux les plus vulnérables, a affirmé, le secrétaire général du ministère de l’agriculture, M. Amedou Ould Bouh, dans son discours prononcé à cette occasion.

« Atteindre ces objectifs est fonction de la protection des exploitations agricoles et des pâturages contre les ravageurs des cultures, en particulier les criquet pèlerins, qui représentent un grand danger pour les récoltes et partant pour la vie dans notre pays et dans les Etats allant de l'Afrique de l'Ouest à l'Inde », a-t-il ajouté, mettant en exergue les importants efforts déployés par la Mauritanie, pour jeter les bases d’une stratégie de lutte préventive ; considérée la plus appropriée pour gérer ce fléau.

Il a loué également le soutien institutionnel fourni par le gouvernement au centre national de lutte anti acridienne et la FAO, à travers le comité de lutte contre le Criquet pèlerin dans la région occidentale, portant sur le projet d'urgence dont le centre a bénéficié des interventions au cours de cette année.

Le secrétaire général a souligné par ailleurs les résultats positifs obtenus par ledit organisme et le projet EMPRESS, en matière de développement des capacités des ressources humaines des pays membres.

Il a remercié enfin l’organisme pour son appui aux efforts de notre pays dans le domaine de lutte contre les criquets pèlerins.

Le Secrétaire exécutif du comité, Dr Mohamed Lemine Ould Ahmedou, a présenté dans son mot, l’état des lieux du péril acridien, qui a prévalu au cours de ces dernières années, indiquant qu’il a contribué à la prolifération des criquets dans de nombreuse zones, au point de constituer une menace sérieuse pour certains Etats, de façon particulière et pour toute la région de manière générale.

Il a inscrit également l’organisation de la présente session dans le cadre du programme de perfectionnement élaboré par la commission, au sein de sa troisième stratégie de perfectionnement de quatre ans.

Le directeur général du centre national de la lutte contre les criquets pèlerins, M. Sid’Ahmed Ould Mohamed, a passé en revue auparavant, les spécificités de la station d’Akjoujt, de recherche appliquée sur les criquets pèlerins et les chercheurs internationaux et sous-régionaux qui l’ont visités, pour s’enquérir de son expérience.

La cérémonie s’est déroulée en présence du wali de l’Inchiri, M. Mohamed Ould Saleck et des autorités sécuritaires de la wilaya.

Dernière modification : 03/10/2017 18:44:07

HORIZONS

Dernier numéro : 7130

Editoriaux

Un nouveau départ
Le 27è sommet de la Ligue des rois, émirs et chefs d’États et de gouvernement de la Ligue des Etats arabes s’ouvre aujourd’hui à Nouakchott. Cette rencontre, dite « Sommet de l’Espoir » constitue, sans doute, une première pour la Mauritanie et pour sa

Photothèque

1
Activités présidentielles