Aioun,  30/09/2017  -  La campagne nationale visant à vacciner le cheptel contre les maladies infectieuses a été lancée samedi matin au niveau de la wilaya du Hodh El Gharbi, sous la supervision du conseiller du wali du Hodh El Gharbi chargé des affaires économiques et du développement local , M. Khaliffa Ould Moukhtary.

Le chef de service santé animale à la délégation régionale de l’élevage, M. Sidi Ali Ould Elghassem, a déclaré à l’AMI que cette campagne vise à lutter contre les maladies animales communes et dangereuses, en particulier la PPCB et la PPR.

Il a ajouté que le département de l’élevage a pris toutes les mesures qui s’imposent et a disponibilisé tous les moyens nécessaires au succès de cette campagne, de six mois, soulignant qu’elle vise à vacciner environ 500000 ovins et caprins et 300000 bovins et précisant que 70% des coûts sont supportés par le département de l’élevage alors que les coûts restants sont à la charge de l’éleveur.

Le lancement de la campagne s’est déroulé en présence du hakem mouçaid d’Aioun et des autorités sécuritaires et militaires de la wilaya.
Dernière modification : 01/10/2017 12:16:14

HORIZONS

Dernier numéro : 7163

Editoriaux

Un nouveau départ
Le 27è sommet de la Ligue des rois, émirs et chefs d’États et de gouvernement de la Ligue des Etats arabes s’ouvre aujourd’hui à Nouakchott. Cette rencontre, dite « Sommet de l’Espoir » constitue, sans doute, une première pour la Mauritanie et pour sa

Photothèque

1
Activités présidentielles