Nouakchott,  22/09/2017  -  Le ministère de la santé a démenti vendredi la rumeur reprise récemment dans certains sites électroniques selon laquelle des enfants sont morts mercredi à l’Hôpital de la Mère et de l’Enfant suite à un court- circuit.

Le Dr. Yacoub Ould Mohamed Saghir chirurgien-pédiatre a dans une déclaration à l’Agence Mauritanienne d’Information (AMI) souligné que l’Hôpital de la Mère et de l’Enfant a connu un léger court- circuit sans incidence et n’a pas causé d’incendie.

Il a ajouté que les responsables de l’Hôpital – dans le cadre des mesures de prévention – ont transféré les enfants prématurés de la section ''nouveaux nés'' à la section "réanimation" pour préserver leur santé et leur éviter tout risque.

Par la suite, un de ces enfants est mort mais sa mort n’a absolument aucun rapport avec un élément extérieur mais exclusivement du fait qu’il souffrait d’une très grande faiblesse.

Le Dr. Ould Mohamed Saghir a appelé les intéressés à prendre les informations de leur source et à s’assurer de leur précision, relevant que les dernières photos prises de la section « nouveaux nés » audit hôpital montrent que le lieu n’a absolument pas fait l’objet d’incendie.
Dernière modification : 22/09/2017 20:27:36

HORIZONS

Dernier numéro : 7163

Editoriaux

Un nouveau départ
Le 27è sommet de la Ligue des rois, émirs et chefs d’États et de gouvernement de la Ligue des Etats arabes s’ouvre aujourd’hui à Nouakchott. Cette rencontre, dite « Sommet de l’Espoir » constitue, sans doute, une première pour la Mauritanie et pour sa

Photothèque

1
Activités présidentielles