Nouakchott,  18/09/2017  -  La capitale a abrité lundi le démarrage des travaux d’un atelier sur le lancement du processus régional de concertation pour l’élaboration de la politique nationale de la population organisé par le ministère de l’économie et des finances en collaboration avec le Fonds des Nations Unies pour la Population (UNFPA).

Cette rencontre, de deux jours, vise à déterminer les principes, objectifs et programmes décidés par l’Etat et liés à la population avec y compris les variantes de la croissance démographique et ses principaux éléments.

Le secrétaire général du ministère, M. Mohamed Ould Ahmed Aida, a, dans un mot pour la circonstance, précisé que la politique nationale de la population représente un large parapluie qui englobe tous les programmes et activités qui ont une influence directe ou indirecte sur les variantes en matière de population tout comme elle se fonde sur des bases et constantes émanant de la culture de la société et de ses valeurs civilisationnelles, relevant que la dimension population s’inscrit dans le cadre des grandes préoccupations de notre pays, ce qui est traduit clairement à travers les orientations du Président de la République, Monsieur Mohamed Ould Abdel Aziz.

Il a ajouté que l’élaboration de la politique nationale de population intervient concomitamment avec la la dernière main mise sur le processus d’élaboration de la stratégie nationale de croissance accélérée et de prospérité partagée (SCAPP) pour la période 2016 – 2030.

En ce qui la concerne, Mme Cécile Compaoré Zoungrana, représentante résidente de l’UNFPA a souligné que la Mauritanie a adopté en juin 1995 la première Déclaration de politique de population. Dix années plus tard, cette politique a été réactualisée et adoptée les 12 et 13 janvier 2005, poursuit-t- elle.

Par ailleurs, ajoute –t- elle, le pays s’est doté d’une stratégie nationale de croissance accélérée et de prospérité partagée couvrant la période 2016 - 2030 et s’est engagé fortement à mettre en place les interventions pour accélérer l’obtention d’un dividende démographique avec notamment le projet d’autonomisation des femmes et de dividende démographique dont la mise en œuvre est très avancée.

Les travaux de l'atelier se sont déroulés en présence des secrétaires généraux de certains ministères, de représentants des trois wilaya de Nouakchott, de la wilaya de Dakhlet Nouadhibou et de délégués des organisations de la société civile.
Dernière modification : 18/09/2017 18:29:05

HORIZONS

Dernier numéro : 7163

Editoriaux

Un nouveau départ
Le 27è sommet de la Ligue des rois, émirs et chefs d’États et de gouvernement de la Ligue des Etats arabes s’ouvre aujourd’hui à Nouakchott. Cette rencontre, dite « Sommet de l’Espoir » constitue, sans doute, une première pour la Mauritanie et pour sa

Photothèque

1
Activités présidentielles