Genève,  13/09/2017  -  Le commissaire aux Droits de l'homme et à l'action humanitaire, M. Cheikh Tourad ould Abdel Maleck, a prononcé, mercredi à Genève, un mot devant la 36eme session du conseil des droits de l'homme.

Dans ce mot, le commissaire a passé en revue les importantes étapes franchies par la Mauritanie sur la voie de l'édification de l'Etat de droit et ce que cela exige en matière de promotion et de protection des droits de l'homme ainsi que de consécration de la justice, de l'équité et d'éradication des différents motifs de ségrégation.

Dans ce cadre, le commissaire a réitéré la forte volonté du gouvernement mauritanien à aller de l'avant dans la coopération avec les différentes instances des droits de l'homme dans un cadre marqué par la responsabilité, l'objectivité et la vigilance permanente face aux allégations mensongères propagées par certains pour nuire à l'unité et à la cohésion de notre peuple.

Il est à noter que notre pays participe à cette session par une importante délégation présidée par le commissaire aux droits de l'homme et à l'action humanitaire et comprenant l'ambassadrice mauritanienne à Genève et les conseillers du Premier ministre pour les droits de l'homme et la communication.
Dernière modification : 13/09/2017 10:22:58

HORIZONS

Dernier numéro : 7163

Editoriaux

Un nouveau départ
Le 27è sommet de la Ligue des rois, émirs et chefs d’États et de gouvernement de la Ligue des Etats arabes s’ouvre aujourd’hui à Nouakchott. Cette rencontre, dite « Sommet de l’Espoir » constitue, sans doute, une première pour la Mauritanie et pour sa

Photothèque

1
Activités présidentielles