Le Caire,  12/09/2017  -  Le ministre des Affaires étrangères et de la Coopération, Dr Isselkou Ould Ahmed Izidbih, a participé, mardi, au siège du secrétariat général de la Ligue des Etats arabes au Caire à la 148 ème session du conseil de la Ligue au niveau ministériel sous la présidence de ministre djiboutien des affaires étrangères, M. Mahmoud Ali Youssef, dont le pays préside l’actuelle session.

En marge de l’ouverture de cette session, le ministre a pris part à la réunion de l’instance chargée du suivi de l’exécution des décisions et des engagements.

Dr Isselkou Ould Izidbih avait prononcé à l’ouverture de la session un important discours dans lequel il a félicité le ministre des Affaires étrangères djiboutien, M. Mahmoud Ali Youssef, pour la présidence de son pays de la 148ème session ordinaire du conseil de la Ligue au niveau ministériel, comme il a remercié le ministre algérien des affaires étrangères, M. Abdelkader Messal, pour son excellente prestation et les efforts qu’il a consentis durant sa présidence de la session passée au service du renforcement de l’action arabe commune.

Le ministre a par la suite appelé au resserrement des rangs et à l’attachement à l’unité, au destin commun, à l’esprit de fraternité et de solidarité ainsi qu’à la conjugaison des efforts en vue de la consolidation de la sécurité et du développement de nos pays. Ceci exige, a-t-il dit, la révision des fondements des relations arabo-arabes, la modernisation de leur système et mécanismes pour faire face aux défis dans le cadre d’une vision commune.

Le ministre s’est également appesanti sur la situation en Palestine après les récentes tentatives israéliennes d’imposer une nouvelle réalité à El Qods augurant des conséquences sans précédent encourues par la paix et la sécurité dans la région et par la question palestinienne dans son essence.

Dans ce sens, le ministre a réitéré l’attachement profond au droit du peuple palestinien à la dignité et à la souveraineté et à la conjugaison des efforts en vue de parvenir à une solution globale, juste et durable aboutissant à la création d’un Etat palestinien avec pour capitale El Qods Est.

A propos de la situation arabe actuelle, le ministre a loué les excellents efforts entrepris par le comité de haut niveau de l’Union africaine à propos de la Libye et du quartet des pays voisins de la Libye dont la plus récente activité est la réunion du 9 septembre 2017 à Brazzaville suscitant espoir et optimisme.

En ce qui concerne la Syrie, le ministre a insisté sur la nécessité de la recherche d’une solution politique à travers un dialogue national global préservant l’unité et l’indépendance de la Syrie et le droit de son peuple à la dignité et à une vie sûre et la paisible, appelant la Ligue arabe à reprendre son rôle dans ce dossier.

Au Yemen, le ministre renouvelle le soutien à la légalité sous la direction du président Abdu Rabbu Mansour Hadi, tout en appelant à une solution pacifique conformément aux résolutions du sommet arabe et aux initiatives régionales et internationales dans ce sens.

Pour l’Irak, il se félicite des grandes victoires remportées notamment avec la reconquête de la ville de Mossoul et d’autres parties du territoire irakien de la mainmise de l’organisation de l’état islamique terroriste.

A propos des tueries et expulsions des musulmans Rohingyas, il appelle en plus des condamnations fermes de tendre la main de l’aide pour les milliers de réfugiés et exhorte la communauté internationale à prendre ses responsabilités et à intervenir rapidement pour mettre fin à cette tragédie.

Le ministre est revenu dans son discours sur le dialogue national global et inclusif dont les résultats ont été largement approuvés par le peuple mauritanien à l’issue du référendum du 5 août dernier.

En ce concerne la politique sécuritaire, notre pays œuvre, a-t-il dit, dans le cadre du G5-Sahel et du Processus de Nouakchott au traitement du phénomène du terrorisme et de la prolifération des armes dans la sous-région, soulignant à ce propos que le G5-Sahel a franchi des pas importants.

Il a ajouté que pour la consolidation de notre sécurité et de celle du monde arabe et de l’Afrique, la Mauritanie travaille suivant les hautes instructions du Président de la République, Monsieur Mohamed Ould Abdel Aziz au renforcement de la solidarité arabo-africaine, rappelant la tenue à Nouakchott en juin-juillet 2018 du sommet de l’Union africaine après avoir abrité en 2016 celui de la Ligue des Etats arabes.
Dernière modification : 12/09/2017 18:06:59

HORIZONS

Dernier numéro : 7107

Editoriaux

Un nouveau départ
Le 27è sommet de la Ligue des rois, émirs et chefs d’États et de gouvernement de la Ligue des Etats arabes s’ouvre aujourd’hui à Nouakchott. Cette rencontre, dite « Sommet de l’Espoir » constitue, sans doute, une première pour la Mauritanie et pour sa

Photothèque

1
Activités présidentielles