Nouakchott,  21/08/2017  -  Au total 50 monitrices de jardins d’enfants issues des wilayas de Nouakchott, de Trarza et d’Inchiri sont en conclaves depuis lundi matin à Nouakchott dans le cadre d’un atelier sur les supports pédagogiques de l’enseignement préscolaire, organisée par le ministère des affaires sociales, de l’enfance et de la famille.

Ouvrant la rencontre, le secrétaire général du ministère des affaires sociales, de l’enfance et de la famille, M. Mohamed Mahmoud Ould Sidi Yahya, a souligné que l’enseignement préscolaire jouit d’une grande importance dans le programme de réforme du Président de la République, Monsieur Mohamed Ould Abdel Aziz.

Il a ajouté que le nombre d’enfants au stade l’enseignement préscolaire représente est de 10,9% de la population mauritanienne, selon le dernier recensement général de la population et de l’habitat.

M. Mohamed Mahmoud Ould Sidi Yahya a, par la suite, exhorté les bénéficiaires à saisir l’opportunité de la formation pour renforcer leurs compétences afin d’accomplir les responsabilités qui leur incombe dans la formation des générations futures et de cultiver chez elles la culture de la solidarité et de la fraternité.

Pour sa part, Mme Khady Mint Mohamed Salem, elle a souligné que son organisme soutient la formation, en deux sessions, de 400 monitrices de jardins au niveau national.

Ont assisté à la cérémonie d’ouverture, les secrétaires généraux des ministères de l’éducation nationale et de l’emploi, de la formation professionnelle et des technologies de l’information et de la communication.
Dernière modification : 21/08/2017 16:02:53

HORIZONS

Dernier numéro : 7151

Editoriaux

Un nouveau départ
Le 27è sommet de la Ligue des rois, émirs et chefs d’États et de gouvernement de la Ligue des Etats arabes s’ouvre aujourd’hui à Nouakchott. Cette rencontre, dite « Sommet de l’Espoir » constitue, sans doute, une première pour la Mauritanie et pour sa

Photothèque

1