Nouakchott,  05/08/2017  -   La Commission nationale électorale indépendante (CENI) a réaffirmé dans une déclaration rendue publique samedi et dont une copie est parvenue à l'AMI, son indépendance et sa neutralité vis-a-vis de tous les acteurs politiques. Elle a bon espoir que le présent scrutin sera l'occasion pour tous les acteurs concernés de contribuer à créer les conditions propices qui permettent aux électeurs d'exprimer librement leur choix. Voici le texte intégral de cette déclaration :

‘’Demain, samedi 05 août 2017, aura lieu le référendum sur deux projets de lois constitutionnelles portant révision de la Constitution du 20 juillet 1991.
Comme prévu par la réglementation électorale, le scrutin a été précédé d’une campagne référendaire de deux semaines au cours de laquelle les acteurs politiques ont eu l’occasion de s’adresser aux électeurs pour promouvoir leurs idées et expliquer leurs positions au sujet de cette consultation électorale.
En conformité avec la mission qui lui est dévolue, la Commission électorale nationale indépendante a suivi le déroulement de la campagne avec une grande attention. Elle n’a pas manqué, à cet égard, de recevoir des reproches de la part des différentes parties prenantes, y compris des formations politiques ayant décidé de boycotter le référendum, au sujet de cette campagne et du processus électoral en général.
La CENI tient à souligner qu’elle est l’organe de gestion électorale qui dispose des attributions les plus larges dans la sous-région, dans la mesure où elle gère l’ensemble de l’opération électorale, de la phase de validation du fichier électoral jusqu’à la proclamation des résultats, comme le stipule la loi organique 2012- 027.
Dans ce cadre, la CENI n’a ménagé aucun effort pour assumer pleinement cette mission, en favorisant le dialogue et la concertation avec tous les acteurs de la vie politique.
Elle a constamment appelé, dans les termes et les formes appropriés, l’ensemble des forces politiques impliquées dans les compétitions électorales à observer un code de bonne conduite et à respecter les règles d’une émulation saine et loyale.
Il reste que la portée de ces appels et leur effet sur le terrain dépendent, pour une large part, de la disposition d’esprit des uns et des autres et de leur volonté sincère de respecter les règles du jeu démocratique.
En tout état de cause, la CENI continuera à assumer la responsabilité qui est la sienne, en toute indépendance et en toute neutralité, sans entrer dans la controverse et sans se livrer à la polémique.
Elle a bon espoir que le présent scrutin sera l’occasion pour tous les acteurs concernés de contribuer à créer les conditions propices qui permettent aux électeurs d’exprimer librement leur choix.
Nouakchott, le 04 août 2017
La CENI’’
Dernière modification : 05/08/2017 01:17:49

HORIZONS

Dernier numéro : 7127

Editoriaux

Un nouveau départ
Le 27è sommet de la Ligue des rois, émirs et chefs d’États et de gouvernement de la Ligue des Etats arabes s’ouvre aujourd’hui à Nouakchott. Cette rencontre, dite « Sommet de l’Espoir » constitue, sans doute, une première pour la Mauritanie et pour sa

Photothèque

1
Activités présidentielles