Nouakchott,  19/07/2017  -  La Haute Autorité de la Presse et de l’Audiovisuel (HAPA) rendu publique un communiqué relatif au référendum consacré aux amendements constitutionnels prévu le 5 août prochain. Le voici dans son intégralité :

Communiqué :

Dans le cadre de la campagne d’information relative au scrutin du 5 août 2017, relatif aux amendements constitutionnels, la Haute Autorité de la Presse et de l’Audiovisuel (HAPA) a effectué nombre de contacts, de concertations et de rencontres avec les acteurs au niveau des institutions, des partis politiques et de la presse en vue de préparer les conditions adéquates à l’accès des tous les acteurs aux médias publics et privés.

A cet effet, les mesures suivantes seront prises :

Pour ce qui est du pôle public :

- Toutes les activités relatives à la campagne électorale seront couvertes par les médias publics, dans des conditions équitables pour toutes les parties participant à la campagne électorale.

- Il sera tenu compte des critères d’équité et d’équilibre entre l’ensemble des parties participants à l’opération électorale au cours des émissions relatives à la campagne électorale.

- Un horaire et des espaces gratuits seront réservés aux parties participantes à la campagne électorale si elles le désirent pour leur permettre de faire valoir leurs positions et points de vue concernant le scrutin. Ceci aura lieu dans des conditions d’équilibre et conformément à des critères objectifs qui tiennent compte des capacités matérielles, techniques et humaines des établissements concernés à savoir : l’Agence Mauritanienne d’Information, Radio Mauritanie et la télévision El Mouritaniya.

Pour ce qui est des télévisions et radios privées :

- La couverture de la campagne électorale dans les journaux, reportages et émissions privées dans des conditions objectives, équilibrées, transparentes et équitables pour les parties participant aux élections.

- Les espaces rémunérés réservés aux acteurs de l’opération électorale sont répartis, au besoin, conformément aux principes de la transparence et d’égalité pour les parties concernées. Les prix doivent être unifiés et connus d’avance de tous les acteurs. L’accès à ces médias doit avoir lieu suivant le principe de la priorité au premier postulant.

Pour les programmes de dialogue et des émissions interactives, l’on doit tenir compte des principes d'équité et de l'équilibre. Les journalistes qui dirigent ces programmes et émissions doivent se munir d’objectivité et d’impartialité au cours de ces dialogues.

Les journalistes, techniciens, les responsables de la rédaction et les directeurs de publication dans les médias privés sont tenus de respecter les règles de la déontologie et des lois et règlements organisant le domaine. Ils doivent également de se rappeler et observer les nobles principes sur lesquels repose la République dans l’ensemble des journaux, programmes, reportages qu’ils réalisent, dirigent ou supervisent.

Pour ce qui est des sites électroniques :

Il faut observer la vérité et l’objectivité dans la publication de l’information et dans la couverture des évènements, dans la publication de manière générale et dans la campagne électorale de manière particulière.

Et sur la base de ce qui précède, la Haute Autorité de la Presse et de l’Audiovisuel (HAPA) prie les partis politiques participant à l’opération électorale, et qui s’intéressent à l’accès aux médias publics et privés, de se faire enregistrer au secrétariat de l’autorité avant la date du jeudi 20 juillet 2017.
Dernière modification : 19/07/2017 00:13:37

HORIZONS

Dernier numéro : 7127

Editoriaux

Un nouveau départ
Le 27è sommet de la Ligue des rois, émirs et chefs d’États et de gouvernement de la Ligue des Etats arabes s’ouvre aujourd’hui à Nouakchott. Cette rencontre, dite « Sommet de l’Espoir » constitue, sans doute, une première pour la Mauritanie et pour sa

Photothèque

1
Activités présidentielles