R’Kiz,  17/07/2017  -  Le Président de la République, Monsieur Mohamed Ould Abdel Aziz, a tenu, lundi à R’Kiz, une réunion avec les agriculteurs et les opérateurs du secteur agricole dans le cadre du lancement de la campagne agricole 2017-2018.

Le Président de la République a donné dès le début de la réunion, la parole aux agriculteurs afin qu’ils expriment leurs opinions sur la situation du secteur, sur les problèmes posés et l’évaluation qu’ils font des efforts consentis pour hisser le secteur et relever sa contribution au développement national.

Les intervenants ont loué les grandes réalisations opérées dans le secteur du fait de l’attention que lui accorde le Président de la République avant qu’ils ne présentent leurs questions et leurs remarques sur les différents départements de l’Etat concernés par le secteur agricole, soulignant le rendement qui a atteint 6,5t/ha et la protection de la production.

Ils ont demandé la prise de davantage de mesures contre l’importation du riz étranger et le règlement des principaux problèmes posés.

Les représentants des fédérations et des structures agricoles ont énuméré les principaux handicaps dont la commercialisation du riz brut et les grandes quantités stockées menacées par la chute des prix, demandant dans ce cadre des solutions définitives en ce concerne la commercialisation.

Ils ont également demandé des semences améliorées et une solution réaliste pour le problème du crédit agricole en vue d’alléger les souffrances des agriculteurs qui ont des arriérés en leur permettant notamment de participer à l’actuelle campagne agricole.

Les intervenants ont insisté également sur la nécessité de mener simultanément la lutte aérienne et terrestre contre les prédateurs agricoles, sollicitant par ailleurs une meilleure disponibilité des engrais et des pesticides et le règlement des problèmes liés à la culture du blé, etc.

D’autres parmi eux ont indiqué que les principaux problèmes qui étaient posés au secteur ont été résolus comme la crise de la qualité et le décorticage, demandant toutefois la recherche d’un mécanisme de crédit à moyen et long terme plus apte pour opérer les aménagements nécessaires.

Ils ont en outre demandé la réactivation de la caisse d’assurances proposée depuis des années pour protéger les agriculteurs contre les catastrophes et pour parer aux déficits auxquels ils peuvent exposés.

Enfin, la majorité des intervenants ont appelé au soutien des amendements constitutionnels proposés au référendum du 5 août prochain, soulignant que les populations de la wilaya du Trarza et les mauritaniens de façon générale ne vont jamais se passer du Président de la République du fait de ce qu’ils ont vu comme réalisations concrètes dans tous les domaines depuis son avènement au pouvoir.

La réunion s’est déroulée en présence du wali du Trarza, de la ministre de l’agriculture, du Directeur de Cabinet du Président de la République et de plusieurs conseillers et chargés de mission à la Présidence de la République.
Dernière modification : 17/07/2017 22:50:42

HORIZONS

Dernier numéro : 7068

Editoriaux

Un nouveau départ
Le 27è sommet de la Ligue des rois, émirs et chefs d’États et de gouvernement de la Ligue des Etats arabes s’ouvre aujourd’hui à Nouakchott. Cette rencontre, dite « Sommet de l’Espoir » constitue, sans doute, une première pour la Mauritanie et pour sa

Photothèque

1
Activités présidentielles