Nouakchott,  14/07/2017  -  un atelier national, organisé par le ministère de l'Environnement et du développement durable en collaboration avec l'Association internationale pour la protection de la nature et la Banque mondiale, a été ouvert, vendredi, à Nouakchott, sur l'enrichissement d’une étude sur la gouvernance juste et durable de la côte de la Mauritanie et de son programme d’investissement.

Cette étude qui traite de la problématique du développement de la côte mauritanienne aux systèmes fragiles et de l'identification d’un plan pour la réhabilitation ainsi que le lancement d’un programme d'investissement qui s’étend sur cinq ans, cet atelier a été élaboré par des experts de l'Association internationale pour la protection de la nature sous la supervision du ministère de l'Environnement et du développement durable.

Ouvrant les travaux de l’atelier, le ministre de l'Environnement et du développement durable, M. Amedy caméra, a indiqué qu’il constitue un exemple frappant sur la coopération entre les différents partenaires techniques et financiers afin de mener une approche intégrée et la gestion de la côte de la Mauritanie, où l’on rencontre, de nos jours, des zones considérées comme étant le centre de sérieuses problématiques causées par les changements.

Il a souligné que la côte mauritanienne connaît actuellement une dégradation rapide de l'environnement, ajoutant également que le cordon dunaire protégeant cette côte est de plus en plus fragile et vulnérable, que cette même côte est exposée aux dépôts d’ordures de toutes natures, à l’expansion urbaine, à l'exploitation minière, à la pression du gaz et du rapport démographique aléatoire.

Le ministre a par ailleurs rappelé que dans ce contexte, le Président de la République, M. Mohamed Ould Abdel Aziz, qui accorde une attention particulière aux solutions spécifiques aux questions à risques durables, notamment au changement climatique - a demandé au gouvernement d’œuvrer de concert afin relever les défis d'une manière durable. Ainsi de nombreux programmes et procédures ont été engagés à cet effet, y compris le lancement de la mise en place d'un conseil consultatif de la côte en tant qu’outil de collecte des consultations de tous les acteurs, ainsi que la mise en œuvre d'un programme spécial pour la protection de la ville de Nouakchott financé par l'État et la mise en œuvre de l'adaptation aux changements climatiques pour la côte du projet Afrique de l'Ouest, en collaboration avec le programme de développement des Nations Unies et du projet d'adaptation des villes côtières avec le changement climatique en collaboration avec la Coopération technique allemande.

La cérémonie d’ouverture s’est déroulée en présence des ministres de la Pêche et de l’Economie Maritime, et du Pétrole, de l’Energie et des Mines ainsi que du wali de Nouakchott ouest et de la présidente de la Communauté Urbaine de Nouakchott.
Dernière modification : 14/07/2017 19:51:45

HORIZONS

Dernier numéro : 7150

Editoriaux

Un nouveau départ
Le 27è sommet de la Ligue des rois, émirs et chefs d’États et de gouvernement de la Ligue des Etats arabes s’ouvre aujourd’hui à Nouakchott. Cette rencontre, dite « Sommet de l’Espoir » constitue, sans doute, une première pour la Mauritanie et pour sa

Photothèque

1
Activités présidentielles