Nouakchott,,  06/07/2017  -  La deuxième session parlementaire ordinaire 2016 – 2017 au niveau de l’Assemblée nationale a été clôturée jeudi en fin d’après- midi à Nouakchott.

La cérémonie de clôture, à laquelle ont pris part plusieurs membres du gouvernement, a été présidée par M. Mohamed Ould Boilil, président de cette chambre qui a prononcé un discours à cette occasion dans lequel il a souligné que la session qui s’achève a été marquée par l’examen, la discussion et l’adoption de près d’une vingtaine de textes de lois qui ont été d’un apport qualitatif à notre arsenal juridique. Un rythme accéléré dit-il qui n’a pas empêché les députés d’exercer pleinement leurs compétences en matière de contrôle de l’action du gouvernement qu’ils ont interpellé à travers les questions orales qui lui ont été adressées.

Voici le texte intégral de ce discours :

« Messieurs les ministres ;

Collègues députés ;

Messieurs, Mesdames ;

Nous voici aujourd’hui, au terme de notre deuxième session parlementaire ordinaire pour l’année 2016 – 2017 au cours de laquelle vous avez, encore une fois administré la preuve de votre haut niveau de responsabilité, de sérieux, de persévérance et d’oubli de soi.

La session qui s’achève a permis d’examiner, de discuter et d’adopter une vingtaine de textes de lois qui ont été d’un apport qualitatif à notre arsenal juridique. Vous leur avez réservé, à ces textes, tout le temps et l’effort qu’ils méritent. C’est ainsi que vos travaux en commissions comme en séances plénières se sont poursuivis au cours du mois béni toute la journée durant jusqu’à l’heure de l’ «Iftar» voire au-delà.

Collègues députés ;

Ce rythme accéléré de travail en matière législative ne vous a pas empêché, par ailleurs, d’exercer pleinement vos compétences en matière de contrôle de l’action du gouvernement que vous avez interpellé à travers des questions orales. Vous avez pu ainsi obtenir des ministres, des explications sur des questions importantes qui préoccupent l’opinion publique et qui sont d’un grand intérêt pour les citoyens.

Vous avez, en outre, et en dépit de ces préoccupations, tenu à assurer le renouvellement régulier des instances de notre auguste Assemblée conformément aux textes qui en régissent le fonctionnement consacrant ainsi la culture de l’alternance.

Collègues députés ;

Ce rythme soutenu de travail parlementaire n’a pu être réalisé n’eût été la volonté du gouvernement d’appuyer le législateur dans son action visant à accomplir, dans les meilleures conditions la mission qui lui est dévolue.

Collègues députés,

Je ne peux manquer de profiter de l’occasion pour saluer la disponibilité et la coopération du Gouvernement, qui traduisent, dans le contexte de la séparation des deux pouvoirs, leur nécessaire équilibre et leur complémentarité.

Ces facteurs, participent, en plus, à l’enracinement de notre jeune démocratie qui a besoin de renforcer la culture du dialogue et de la concertation entre les différents acteurs de la scène politique du pays et de promouvoir l’acceptation de l’avis contraire. Elle a besoin par-dessus tout au consentement de toutes les parties à accepter l’arbitrage du citoyen s’agissant des points de divergence entre eux et à se soumettre à la volonté du peuple souverain qui est la source de tout pouvoir.

C’est dans ce cadre que s’inscrit l’échéance qui plane déjà sur nous et pour laquelle nous comptons sur vous pour son succès en sensibilisant sur son importance et en mobilisant les citoyens pour une participation effective à son déroulement.

Enfin, et conformément aux dispositions de l’article 52 de la Constitution et de l’article 56 du règlement intérieur de l’Assemblée nationale, je déclare close la présente session parlementaire ordinaire.

Je vous remercie ».
Dernière modification : 06/07/2017 23:53:49

HORIZONS

Dernier numéro : 7068

Editoriaux

Un nouveau départ
Le 27è sommet de la Ligue des rois, émirs et chefs d’États et de gouvernement de la Ligue des Etats arabes s’ouvre aujourd’hui à Nouakchott. Cette rencontre, dite « Sommet de l’Espoir » constitue, sans doute, une première pour la Mauritanie et pour sa

Photothèque

1
Activités présidentielles