Nouakchott,  04/07/2017  -  Les travaux de l’atelier de lancement du projet des activités habilitantes organisé par le ministère de l’environnement et du développement durable en collaboration avec l’organisation des nations unies pour le développement industriel relatif à l’actualisation du plan national de mise en œuvre de la convention de Stockholm sur les polluants organiques.

A cette occasion, le Directeur des Affaires administratives et financières M. Bouh Ould Cheikh Ould Yahya, secrétaire général par intérim du ministère de l’environnement et du développement durable, a indiqué que le plan national de mise en œuvre de la convention de Stockholm sur les polluants organiques persistants a été élaboré en 2006 et que de nouvelles substances seront prises en compte.

Il a souligné que l’atelier actuel a pour objectif la formation et le renforcement des capacités de ressources humaines et d’experts dans ce domaine sensible.

De son côté, l’expert de l’organisation des nations unies pour le développement industriel, M. Bontiébite Badjare, a indiqué que l’actualisation du plan national de la mise en œuvre de la convention de Stockholm va permettre, entre autres, la mise en place d’un processus de sensibilisation sur ce plan, sur les objectifs du projet des activités habilitantes et sur les engagements pris par la Mauritanie en ce qui concerne la convention.

Pour rappel, la Mauritanie a ratifié la convention sur les polluants organiques persistants en 2004.
Dernière modification : 04/07/2017 16:08:18

HORIZONS

Dernier numéro : 7110

Editoriaux

Un nouveau départ
Le 27è sommet de la Ligue des rois, émirs et chefs d’États et de gouvernement de la Ligue des Etats arabes s’ouvre aujourd’hui à Nouakchott. Cette rencontre, dite « Sommet de l’Espoir » constitue, sans doute, une première pour la Mauritanie et pour sa

Photothèque

1
Activités présidentielles