Nouakchott,  12/06/2017  -  Au cours de sa plénière du lundi, 12 juin, sous la présidence de M. El Khalil Ould Teyib, son premier vice-président, l’Assemblée Nationale a adopté un projet de loi relatif à un code général pour la protection de l’enfant.

L’Assemblée a également validé les amendements insérés à ce code par la commission de l’orientation islamique, des ressources humaines et des affaires sociales et culturelles.

Au cours de cette audience, le gouvernement était représenté par le ministre de la Justice, Me Brahim Ould Daddah, qui a présenté un exposé sur l’enfance et les particularités qui la distinguent, mettant l’accent sur la nécessité de protéger cette frange d’âge contre les différentes formes d’exploitation auxquelles elle pourrait faire face.

Le ministre a indiqué que le projet de loi accorde une grande importance à la protection de l’enfant et ce sur la base des particularités et valeurs socioculturelles de la Mauritanie d’une part, et aussi sur la base des engagements du pays en matière des droits de l’enfant dans le cadre de l’organisation de la coopération islamique, des Nations Unies et du BIT.

Il par ailleurs rappelé que le projet de loi tient compte de trois paramètres fondamentaux que sont : asseoir les efforts d’instaurer des liens entre les engagements de la Mauritanie et milieu socioculturel, la sanction systématique des cas d’atteinte aux droits fondamentaux de l’enfant, la mise en place d’un système complet de protection de l’enfant.

Les députés ont positivement apprécié le projet de loi et mis en exergue son importance dans le cadre de la protection de l’enfance contre les différentes formes d’exploitation.

Certains députés ont mis l’accent sur la nécessité d’observer la prudence quant à la promulgation de lois surtout quant il s’agit de lois à caractère social souvent initiées par des pays qui ne partagent pas nos valeurs.
Dernière modification : 12/06/2017 21:16:48

HORIZONS

Dernier numéro : 7129

Editoriaux

Un nouveau départ
Le 27è sommet de la Ligue des rois, émirs et chefs d’États et de gouvernement de la Ligue des Etats arabes s’ouvre aujourd’hui à Nouakchott. Cette rencontre, dite « Sommet de l’Espoir » constitue, sans doute, une première pour la Mauritanie et pour sa

Photothèque

1
Activités présidentielles