Nouakchott,  12/06/2017  -  La Mauritanie a commémoré, lundi, à l’instar de la communauté internationale, la journée mondiale contre le travail des enfants, célébrée cette année sous le thème « Luttons contre le travail des enfants».

Le secrétaire général du ministère de la fonction publique, du travail et de la modernisation de l'administration, M. Ahmed Ould Mohamed Mahmoud Ould Dèh, a mis en exergue, dans son discours prononcé pour la circonstance, la mise en œuvre par le gouvernement d'un plan de lutte contre le travail des enfants sur tous les plans.

« La Mauritanie a pris conscience de la gravité du travail des enfants et a engagé en conséquence, des mesures visant à l’éliminer, sur les plans juridique et institutionnel », a-t-il dit, rappelant la ratification par la Mauritanie de la convention internationale n ° 138, relative à l’âge minimum de travail et celle n° 182, fixant les formes nuisibles au travail des enfants, ainsi que la charte africaine des droits et du bien-être de l'enfant, les protocoles facultatifs de la convention des droits de l'enfant concernant l'implication des enfants dans les conflits armés, leur commerce et leur exploitation.

« La Mauritanie a adopté une stratégie nationale de protection de l'enfant, couronnée en 2014 par l’élaboration d’un plan national d’éradication du travail des enfants pour la période 2015-2020, en collaboration avec le Bureau International du Travail (BIT) et les partenaires au développement, ayant permis de mettre en place un cadre intégré et efficace de lutte contre le travail des enfants», a-t-il déclaré.

Le Représentant du BIT, M. Federico Barrocta, a souligné, les grandes avancées réalisées par la Mauritanie, par rapport à la société, en ce qui concerne la modernisation des conditions de travail et les relations entre employeurs et employés face aux formes traditionnelles ou anciennes de surexploitation du travail.

Il a lancé enfin un appel aux partenaires techniques et financiers et à toutes les organisations travaillant sur cette problématique, pour une large concertation en vue de pérenniser les actions du plan d’action pour l’élimination du travail des enfants 2015-2020.

L’événement a été marqué par ailleurs, par la présentation de sketchs et d’exposés mettant en exergue la gravité du travail des enfants et ses répercussions négatives sur la famille et la société, tout en demandant aux parents d’élèves, aux mères et aux Etats, de garantir les conditions d’enseignement des enfants.
Dernière modification : 13/06/2017 09:09:46

HORIZONS

Dernier numéro : 7085

Editoriaux

Un nouveau départ
Le 27è sommet de la Ligue des rois, émirs et chefs d’États et de gouvernement de la Ligue des Etats arabes s’ouvre aujourd’hui à Nouakchott. Cette rencontre, dite « Sommet de l’Espoir » constitue, sans doute, une première pour la Mauritanie et pour sa

Photothèque

1
Activités présidentielles