Nouakchott,  10/06/2017  -  Les travaux du 3ème congrès ordinaire du syndicat des acteurs de l’enseignement privé en Mauritanie ont débuté samedi à Nouakchott.

Supervisant l’évènement, le chargé de mission et secrétaire général par intérim du ministère de l’éducation nationale, M. Mohamed Lemine Mohamed Abdallahi Ould El Bane, a souligné que son département s’attèle, en application des directives du Président de la République, Monsieur Mohamed Ould Abdel Aziz, à relever les défis qui se dressent devant notre système éducatif national de manière générale et l’enseignement privé, en particulier, par l’amélioration sa qualité et l’atteinte des objectifs requis.

Il a ajouté que l’enseignement privé complète celui du public d’où la nécessité de réviser les politiques suivies par les acteurs du secteur pour préserver les acquis obtenus dans le domaine.

Pour sa part, le secrétaire général du syndicat, M. Chemisdine Ould Weddou, a passé en revue le rapport administratif et financier du syndicat et appelé à la revue des textes juridiques organisant le secteur, surtout l’ordonnance N.812012 en date du 24 septembre 1981 régissant l’enseignement privé.

Quant au président d’honneur du syndicat, M. Mohamed Cissé, il a souligné que l’éducation et la formation constituent le meilleur investissement humain et un objectif noble pour les sociétés et nations.
Dernière modification : 10/06/2017 18:35:15

HORIZONS

Dernier numéro : 7046

Editoriaux

Un nouveau départ
Le 27è sommet de la Ligue des rois, émirs et chefs d’États et de gouvernement de la Ligue des Etats arabes s’ouvre aujourd’hui à Nouakchott. Cette rencontre, dite « Sommet de l’Espoir » constitue, sans doute, une première pour la Mauritanie et pour sa

Photothèque

1
Activités présidentielles