Nouakchott,  23/05/2017
Des responsables en charge de la mise en œuvre des politiques de jeunesse au niveau de certaines communes issues des wilayas du Hodh Echarghi, de l’Assaba, du Trarza, de Dakhlet-Nouadhibou et des wilayas de Nouakchott sont depuis mardi en conclave à Nouakchott dans le cadre d’un atelier, organisé par le ministère de la jeunesse et des sport avec la collaboration de l’UE, à travers le projet : prévention des conflits et la promotion du dialogue entre les cultures.

Supervisant l’événement, le secrétaire général du ministère de la jeunesse et des sports, M. Mohamed ould Vall Ould Abdi, a souligné que la rencontre s’inscrit dans le cadre de la consolidation de la politique de décentralisation en vue de rapprocher l’administration des citoyens, en application des directives du Président de la République, Monsieur Mohamed Ould Abdel Aziz.

Il a ajouté que son département s’attèle depuis deux ans, dans le cadre de la mise en œuvre de la stratégie nationale de la jeunesse, du sport et de loisir, à l’exécution d’un certain nombre de projets de développement dont figure au premier rang le projet de prévention des conflits et de la promotion du dialogue entre les cultures, lancé en 2015 avec le soutien de l’UE dans le but de protéger les jeunes contre l’idéologie de l’extrémisme.

Le secrétaire général a, enfin, remercié l’UE pour le financement des projets de développement et de promotion de la jeunesse.

Pour sa part, le Chef de projet de prévention des conflits et de la promotion du dialogue entre les cultures, M. Mohamed Salem Ould Boukhreiss, a indiqué que l’atelier cherche à établir un partenariat efficace devant aboutir à l’intégration des jeunes dans les commissions communales participantes à la gestion des affaires publiques.

Ont assisté à la cérémonie d’ouverture, la vice présidente du président de l’association des maires de Mauritanie et un représentant de l’UE.

Dernière modification : 24/05/2017 13:15:48