Conakry,  17/05/2017  -  Le Président de la République, Monsieur Mohamed Ould Abdel Aziz a souligné que l’Organisation pour la Mise en Valeur du Fleuve Sénégal (OMVS) s’est imposé comme un modèle réussi de coopération et de solidarité sous régionale.

Il a ajouté dans un discours prononcé à l’ouverture de la 42ème conférence des Chefs d’état des membres de l’OMVS dont les travaux ont démarré mercredi à Conakry, capitale de la République de Guinée que l’essor de l’organisation appelle davantage d’engagement, de proactivités et de solidarité de la part de toutes les parties prenantes (Gouvernements, partenaires techniques et financiers, acteurs communautaires et populations locales) pour bâtir ensemble un espace durable de croissance, de prospérité partagée et de paix dans le bassin du fleuve Sénégal. Voici le texte intégral de cet important discours :

« Excellence Monsieur le Professeur Alpha Condé, président en exercice de la conférence des chefs d'Etat et de gouvernement de l'OMVS, président de la République sœur de Guinée,

Excellences Messieurs les Présidents et Chers Frères,

Monsieur le Premier ministre,

Monsieur le Président du conseil des ministres de l’OMVS,

Messieurs les Ministres,

Monsieur le Haut-Commissaire de l’OMVS,

Messieurs les membres du corps diplomatique,

Messieurs les représentants des partenaires au développement,

Honorables invités

Mesdames, Messieurs,

Je voudrais, en tout premier lieu, adresser mes vifs remerciements à mon frère Son Excellence le Professeur Alpha Condé, Président de la République sœur de Guinée, et à travers lui au peuple et au gouvernement guinéens pour l’accueil chaleureux et l’hospitalité généreuse qui nous ont été réservés depuis notre arrivée dans cette belle capitale Conakry.

Je tiens particulièrement à saluer, en votre nom à tous, Excellences Messieurs les Chefs d’Etat, le leadership et l’engagement remarquable dont Son Excellence le Président Alpha Condé a fait preuve durant sa présidence de notre organisation sous- régionale, l’OMVS.

L’action menée durant son mandat à la tête de notre organisation commune, a permis des avancées décisives sur le chemin de la réalisation des objectifs que nous nous sommes fixés au service des peuples de l’espace OMVS.

Je voudrais également vous féliciter, Monsieur le Président et Cher Frère, pour les efforts importants qui ont été consentis pour assurer la parfaite organisation de cette 17eme conférence des chefs d’Etat et de gouvernement de l’OMVS.

Excellences,

Mesdames et Messieurs,

Le 11 mars 1972 à Nouakchott, notre organisation, l’OMVS voyait le jour ; elle est devenue aujourd’hui une source de fierté pour l’ensemble de nos Etats.

En effet, au fil de ses réalisations concrètes et progrès continus, l’OMVS s’est imposé comme un modèle réussi de coopération et de solidarité sous-régionale.

Elle représente, dorénavant, un outil inestimable et un levier efficace, pour l’intégration de nos économies, le développement de nos pays et le bien-être de nos populations.

La volonté de toujours aller de l’avant, l’esprit de solidarité et d’abnégation qui nous ont constamment guidés nous animent davantage, à l’occasion de cette 17eme conférence des chefs d’Etat et de gouvernement, dont la tenue marque une nouvelle étape dans la réalisation de notre ambition partagée.

En dépit de l’ampleur des défis liés à la situation internationale et au contexte sous régional, force est de constater que l’OMVS est parvenue à maintenir et à améliorer ses performances.

Il convient, dans ce cadre, de nous féliciter du démarrage effectif de la seconde phase du programme de gestion intégrée des ressources en eau (PGIRE). Par son approche multisectorielle, ce programme contribuera, d’une part, à l’amélioration de la gestion polycentrique des ressources en eau et favorisera, d’autre part, le développement durable, à travers des actions locales dans les secteurs de l’agriculture, de la pêche, ou de la santé, au bénéfice des populations les plus vulnérables dans le bassin du fleuve Sénégal.

Il importe de souligner également l’exécution en cours de l’aménagement hydroélectrique de Gouina, la préparation avancée des ouvrages de Koukoutamba ainsi que ceux de Boureya et de Gourbassi.

Excellences,

Mesdames et messieurs,

Tout en nous réjouissant d’un bilan de réalisations très positif, nous nous devons d’envisager l’avenir de manière volontariste et lucide.

Je voudrais, à cet égard, insister sur l’importance de renforcer notre plateforme de réseau de transport et d’échange de l’électricité à partir du Réseau Interconnecté de Manantali.

Ce renforcement apparait d’autant plus nécessaire, qu’il nous permettra d’améliorer sensiblement l’offre énergétique dans nos pays.

La Mauritanie qui a initié des projets importants de production d’électricité à partir du gaz et de valorisation des ressources énergétiques renouvelables, met à la disposition de l’espace OMVS, des capacités de production supplémentaires, à même de renforcer l’offre énergétique dans la sous-région.

Dans la perspective d’une intégration plus poussée de nos économies, nous devons nous attacher pleinement, par ailleurs, à accroître l’opérationnalité d’outils importants pour notre organisation tels que : notre système intégré de transport multimodal (SITRAM), le schéma directeur d’aménagement et de gestion des eaux (SDAGE), la politique énergétique commune (PEC), le schéma directeur de transport de distribution de l’électricité (SDTDE) et le plan d’action régional pour l’amélioration des cultures irriguées (PARACI).

Excellences

Mesdames et Messieurs ;

La période qui s’ouvre pour l’OMVS doit être placée sous le sceau de la préservation des acquis et l’élargissement du champ des réalisations.

L’essor de notre organisation appelle de notre part davantage d’engagement, de proactivités et de solidarité. Cela requiert également de maintenir et d’amplifier la mobilisation de toutes les parties prenantes : Gouvernements, partenaires techniques et financiers, acteurs communautaires et populations locales, pour bâtir ensemble un espace durable de croissance, de prospérité partagée et de paix dans le bassin du fleuve Sénégal.

Je souhaite le plein succès à nos travaux.

Je vous remercie. »

Dernière modification : 17/05/2017 15:13:40

HORIZONS

Dernier numéro : 7129

Editoriaux

Un nouveau départ
Le 27è sommet de la Ligue des rois, émirs et chefs d’États et de gouvernement de la Ligue des Etats arabes s’ouvre aujourd’hui à Nouakchott. Cette rencontre, dite « Sommet de l’Espoir » constitue, sans doute, une première pour la Mauritanie et pour sa

Photothèque

1
Activités présidentielles