Nouakchott,  15/05/2017  -  Les présidents et membres des commissions régionales et locales de la commission Electorale Nationale Indépendante (CENI) qui vont superviser l’organisation du référendum du 15 juillet prochain ont commencé à regagner leurs différentes zones d’intervention.

Le travail de ces commissions consiste en la réalisation d’un recensement administratif à caractère électoral complémentaire et à organiser le référendum constitutionnel au niveau de de l’ensemble des wilaya, moughataa et arrondissements du pays.

Les commissions régionales sont au nombre de 15 et comprennent 75 agents alors que celles qui existent au niveau des Moughataa sont de l'ordre de 55 et comprennent 220 éléments. Au niveau des arrondissements, il y a 31 commissions comprenant 93 éléments.

La CENI a organisé au profit des présidents et membres de ces commissions une session de formation au cours de laquelle ils ont suivi des exposés sur le cadre juridique du référendum ; la liste électorale ; la gestions des commissions régionales et locales ; le matériel, documents et imprimés électoraux ; les principes fondamentaux de la gestion électorale ; la campagne électorale ; l’observation des élections ; la communication et l’éducation ; la formation des membres des bureaux de vote et le vote des mauritaniens de l’étranger.

Le recensement complémentaire vise à réviser la liste électorale dans l’esprit de la compléter et de l’actualiser.

Le référendum porte sur deux projets de lois constitutionnels .
Dernière modification : 15/05/2017 20:58:53

HORIZONS

Dernier numéro : 7028

Editoriaux

Un nouveau départ
Le 27è sommet de la Ligue des rois, émirs et chefs d’États et de gouvernement de la Ligue des Etats arabes s’ouvre aujourd’hui à Nouakchott. Cette rencontre, dite « Sommet de l’Espoir » constitue, sans doute, une première pour la Mauritanie et pour sa

Photothèque

1
Activités présidentielles