Sélibaby,  12/05/2017  -  Le secteur de l'environnement et du développement durable en Mauritanie a bénéficié, au cours des dernières années, d'un intérêt particulier qui s'est manifesté à travers un certain nombre de mesures visant la préservation du couvert végétal grâce à des mécanismes de contrôle rigoureux, et ce en collaboration avec les partenaires au développement. De nombreux projets ont été aussi réalisés dans ce cadre pour pour renforcer les infrastructures de base du secteur en général.

Dans la wilaya du Guidimakha, la délégation régionale de l'environnement et du développement durable oeuvre pour l'exécution de programmes et de politiques qui ont pour buts, entre autres, d'assurer le contrôle forestier dans le but de préserver les espaces verts, de limiter la détérioration de l'environnement et d'assurer la stabilité du couvert végétal et même son développement, et ce grâce à la lutte contre la coupe des arbres. Une action menée de manière rigoureuse par des équipes spécialisées et en collaboration avec les associations de l'environnement dans différents endroits de la wilaya.

Des campagnes de contrôle contre les sachets en plastic sont aussi menées pour empêcher l'utilisation de ces produits qui ont un effet nocif sur l'environnement.

Dans une déclaration à l'AMI, M. Mohamed Fadel Ould Limam, délégué régional de l'environnement au Guidimakha, a parlé du bilan de l'action de sa délégation au cours de l'année écoulée, précisant d'abord que le siège de la délégation à Sélibaby a été réhabilité, qu'un local a été loué et équipé dans la moughataa de Ould Yengé pour l'inspection de l'environnement et que les moyens de transport ont été rendus disponibles.

Il a en outre souligné que les associations de l'environnement dans la wilaya ont été dynamisées, précisant que 25 associations contribuent aujourd'hui au contrôle et à l'inspection de l'environnement au Guidimakha.

Dans le cadre de la coopération existant entre la délégation et le projet de gestion des ressources naturelles, le délégué régional a indiqué qu'une campagne spéciale a été menée pour connaître le nombre d'arbres dans la wilaya et qu'un programme visant la réhabilitation des zones où une détérioration de l'environnement est constatée a été réalisé, cela en plus, a-t-il dit, de l'ouverture et de l'entretien de 612 km de pare-feu.

Le délégué a parlé aussi de la production et de la plantation de 11800 arbustes à l'occasion de la semaine nationale de l'arbre en août 2016, et ce dans le cadre de la coopération existant avec le projet de réduction des effets néfastes des changements climatiques. Ce projet , a-t-il précisé, intervient dans 12 villages de la wilaya.

Il a par ailleurs noté que neuf zones de reboisement d'une superficie chacune de 3 hectares ont été clôturés en grillage de même que 3 zones de pâturage, d'une superficie, chacune, de 50 hectares.

Des périmètres pour les cultures maraîchères ont en outre été créés dans 5 villages et un autre périmètre de deux hectares est en cours de réalisation, a-t-il dit, soulignant que les semences et les intrants agricoles ont été disponibilisés.

Le délégué a noté que pour maintenir le grillage, des poteaux en béton ont été fixés dans le sol, ce qui, a-t-il dit a nécessité un investissement de 3 millions 152 000 ouguiyas.

Un montant de 555000 a été également versé pour les travailleurs des pépinières, a-t-il enfin dit.
Dernière modification : 12/05/2017 12:46:56

HORIZONS

Dernier numéro : 7049

Editoriaux

Un nouveau départ
Le 27è sommet de la Ligue des rois, émirs et chefs d’États et de gouvernement de la Ligue des Etats arabes s’ouvre aujourd’hui à Nouakchott. Cette rencontre, dite « Sommet de l’Espoir » constitue, sans doute, une première pour la Mauritanie et pour sa

Photothèque

1
Activités présidentielles