Nouakchott,  09/05/2017  -  Les travaux d’un atelier sur la protection et la promotion des investissements étrangers et l’arbitrage d’investissement organisé par le ministère de l’Economie et des Finances en partenariat avec le Programme « Renforcer le développement des capacités commerciales des Etats ACP », connu sous le nom de Hub & Spokes II de l’organisation internationale de la francophonie (OIF) ont démarré, mardi à Nouakchott.

Les participants issus des départements concernés, en particulier ceux appelés à signer des accords et des conventions dans le cadre de l’investissement, vont suivre, entre autres, des exposés sur les grandes tendances de l’investissement étranger direct (IEI), sur le cadre international de promotion et de protection des investissements, le contenu des accords internationaux et les politiques de prévention des différends.

A cette occasion, le secrétaire général du ministère de l’Economie et des Finances, M. Mohamed Ould Ahmed Aïda a indiqué que la Mauritanie a réussi ces dernières années à devenir une destination importante des investissements internationaux aussi bien dans les domaines habituels comme les mines, le pétrole et la pêche que dans les secteurs moins traditionnels comme le tourisme, les technologies nouvelles et les énergies propres.

Il a en outre souligné que le gouvernement mauritanien, sur instructions du Président de la République, M. Mohamed Ould Abdel Aziz, poursuit les efforts pour encourager l’investissement et en a fait un objectif principal, indiquant que le gouvernement, convaincu du rôle de l’investissement dans la croissance économique, œuvre à tirer avantage de toutes les opportunités qu’offre l’augmentation des investissements dans le pays à travers l’attraction des capitaux.

Il a ajouté que la Mauritanie dispose d’un cadre juridique et réglementaire incitatif et offre des avantages convaincants pour les investisseurs grâce au code des investissements de juillet 2012.

De son côté, la conseillère nationale de l’organisation internationale de la Francophonie (OIF), Mme Rajaona, a indiqué que le présent atelier s’inscrit dans l’objectif global du programme Hub & Spokes II en Mauritanie qui consiste à la contribution au développement économique durable et à la réduction de la pauvreté par une participation accrue dans l’économie mondiale et dans les objectifs spécifiques qui consistent au renforcement des capacités des négociateurs nationaux à formuler des politiques commerciales adéquates et adaptées, à participer efficacement aux négociations d’accords internationaux et à les mettre en œuvre pour les intérêts nationaux.

Mme Rajaona a, également, faire part de l’engagement du programme Hub & Spokes de la Francophonie à poursuivre son appui au gouvernement mauritanien dans le renforcement des capacités des institutions et des négociateurs nationaux dans le domaine des investissements privés.

La cérémonie d’ouverture de l’atelier s’est déroulée en présence du secrétaire général du ministère de la justice, du secrétaire général de l’Autorité de la zone franche de Nouadhibou (ZFN), du directeur général de la promotion de l’investissement privé et des secrétaires généraux de l’Union nationale du patronat mauritanien et de la chambre du commerce et de l’industrie.
Dernière modification : 09/05/2017 16:47:50

HORIZONS

Dernier numéro : 7066

Editoriaux

Un nouveau départ
Le 27è sommet de la Ligue des rois, émirs et chefs d’États et de gouvernement de la Ligue des Etats arabes s’ouvre aujourd’hui à Nouakchott. Cette rencontre, dite « Sommet de l’Espoir » constitue, sans doute, une première pour la Mauritanie et pour sa

Photothèque

1
Activités présidentielles