Nouakchott,  05/05/2017  -  Les sages-femmes mauritaniennes ont célébré, en collaboration avec le ministère de la santé, vendredi à Nouakchott, à l’instar de leurs consœurs dans le monde, la journée internationale de la sage-femme, commémorée cette année sous le thème « sages-femmes, femmes et famille partenaires pour la vie ».

L’événement constitue une opportunité pour l’échange des idées et la concertation sur tous les défis affrontés par la sage-femme, dans l’exercice de sa noble mission, afin de les relever et apporter des solutions appropriées aux problèmes posés.

Le chargé de mission et secrétaire général du ministère de la santé par intérim, M. Ahmed Ould Zeine, a inscrit la journée dans le cadre de l’évaluation des efforts déployés, pour améliorer les conditions de la mère et de l'enfant.

Il s’agit, dit-il, de favoriser une collaboration solide entre le secteur de la santé avec les divers intervenants dans le domaine sanitaire de manière générale et dans la santé maternelle et infantile en particulier.

Il a mis également en exergue, le grand intérêt accordé par Son Excellence le Président de la République, Monsieur. Mohamed Ould Abdel Aziz, à la santé de la mère et de l’enfant, soulignant l’engagement du gouvernement du Premier ministre M. Yahya Ould Hademine à matérialiser cet objectif sur le terrain.

« Les indicateurs sanitaires de la mère et de l’enfant sont toujours restés alarmants, avec un taux de 580 pour cent mille naissances vivantes et 29 pour mille pour les nouveau-nés », a-t-il dit.

« Ce qui nécessite un investissement pour hisser les capacités des agents de santé en général, et des sages-femmes en particulier, pour l'accès des femmes à des soins de qualité, au cours de leur grossesse, à l’accouchement et pendant la période post-natale », a-t-il ajouté.

La présidente de l’association des sages-femmes mauritaniennes, Mme Fatimetou Mint Moulaye, a mis en exergue dans son intervention, les efforts déployés par le FNUAP et l’Union internationale des sages-femmes, pour le renforcement des programmes de formation des sages-femmes et la promotion de leur profession au niveau d’une trentaine de pays.

« Notre association a publié en 2014, en collaboration avec vingt-huit partenaires, le second rapport du genre sur cette profession, selon lequel, l’amélioration de la santé maternelle et infantile est indissociable de celle des conditions des sages-femmes », a-t-elle ajouté.

Dr Mohamed Abderrahmane, Représentant du système des Nations Unies en Mauritanie, a assuré dans son mot, que son organisme est prêt à accompagner les activités de l’association, et le renforcement de son apport notamment dans les zones reculées du pays.

Des sages-femmes retraitées, premières fondatrices de l’association ont été primées au cours de cette commémoration, marquée aussi par l’inauguration de son nouveau siège.

Des exposés relatant les acquis et les problèmes rencontrés par la sage-femme au cours de l’exercice de sa mission ont été également évoqués.

La cérémonie s’est déroulée en présence des directeurs régionaux de la santé au niveau des wilayas de Nouakchott Sud et Nord et du Coordinateur du programme national de la santé reproductive.
Dernière modification : 05/05/2017 20:36:42

HORIZONS

Dernier numéro : 7028

Editoriaux

Un nouveau départ
Le 27è sommet de la Ligue des rois, émirs et chefs d’États et de gouvernement de la Ligue des Etats arabes s’ouvre aujourd’hui à Nouakchott. Cette rencontre, dite « Sommet de l’Espoir » constitue, sans doute, une première pour la Mauritanie et pour sa

Photothèque

1
Activités présidentielles