Nouakchott,  03/05/2017  -  Les travaux d’un atelier national organisé par le ministère de l'environnement et du développement durable en collaboration avec la FAO, sur la préparation des programmes de gestion intégrée des écosystèmes, pour un développement humain durable en Mauritanie,

ont été ouverts, mercredi, à Nouakchott. Cet atelier d’une journée, vise à préparer la prochaine phase de ce programme, sur financement du Fonds mondial de l'environnement (FME), identifier les sites ciblés, échanger les expériences des différents projets et rogrammes connexes et concernés par la problématique des

changements climatiques, la biodiversité et la dégradation des sols, afin de dégager une feuille de route, permettant d’élaborer un document de référence pour le projet. « Ce programme est le fruit 'une coopération constructive entre le département de l'environnement et la FAO, sur appui du FME », a dit le secrétaire général du ministère de l'Environnement et du Développement Durable, M. Mady Ould Taleb, dans un discours qu'il prononcé à cette occasion. « Les phases de préparation du programme, dont le financement a été prouvé par le conseil d'administration du FME en octobre 2016, par une enveloppe financière estimée à plus de huit

millions de dollars américains, de l’enveloppe consacrée à notre pays, dans le cadre du panier des financements du Fonds dans sa sixième phase, ont débuté en 2015 », a-t-il ajouté. «Le programme vise à la planification, la gestion intégrée et participative en vue de réhabiliter durablement les écosystèmes et de gérer les paysages de manière générale, en plus de la réduction des pressions sur les écosystèmes à travers le développement de moyens et de sources alternatives et la mobilisation des financements en plus de la gestion, de la coordination et du suivi du programme », a-t-il poursuivi. Dr Ahameda Ould Mohamed Ahmed, le responsable chargé des programmes à la représentation de la FAO à Nouakchott, a indiqué dans son intervention, qu’en plus des fonds obtenus par la Mauritanie, dans le cadre du panier des financements du FME, dans sa sixième phase, dans les domaines des changements climatiques, de la biodiversité et de la lutte contre la désertification, la FAO a pu mobiliser des fonds supplémentairesdestinées au projet de « gestion durable des forêts », ayant permis d’élever le budget du programme jusqu'à 8 222 000 US $
Dernière modification : 03/05/2017 20:07:42

HORIZONS

Dernier numéro : 7066

Editoriaux

Un nouveau départ
Le 27è sommet de la Ligue des rois, émirs et chefs d’États et de gouvernement de la Ligue des Etats arabes s’ouvre aujourd’hui à Nouakchott. Cette rencontre, dite « Sommet de l’Espoir » constitue, sans doute, une première pour la Mauritanie et pour sa

Photothèque

1
Activités présidentielles