Nouakchott,  03/05/2017  -  A l’instar de la communauté internationale, notre pays célèbre aujourd’hui, mercredi 3 mai, la journée mondiale de la liberté de presse. A cette occasion, le ministère des Relations avec le Parlement et la Société civile a rendu public un communiqué de presse dans lequel il se réjouit du climat de liberté de presse qui règne dans le pays, félicite chaleureusement la famille de la presse, réitère l’engagement du gouvernement mauritanien à œuvrer à la promotion de la liberté d’expression et exhorte les professionnels du secteur de la presse à exercer librement et pleinement leur métier dans le respect des lois en vigueur en rapport avec l’éthique, la déontologie et le respect de la vie privée. Voici le texte intégral de ce communiqué :

« Sous le thème « Des esprits critiques pour des temps critiques : le rôle des médias dans la promotion des sociétés pacifiques, justes et inclusives », défini par l’UNESCO, notre pays, à l’instar de la communauté internationale, célèbre la journée mondiale de la liberté de presse en incluant la thématique « le rôle des médias dans l’enracinement de l’unité nationale ».

La commémoration de la journée du 3 mai coïncide cette année avec le 26e anniversaire de la Déclaration de Windhoek qui met en exergue l’importance d’une presse indépendante, libre et pluraliste,conformément à l’article 19 de la Charte Universelle des Droits de l’Homme. Deux ans plus tard, l’Assemblée générale des Nations Unies adoptera la déclaration de Windhoek, le 3 mai 1993.

Cette commémoration constitue une occasion pour la réflexion, le dialogue et la critique de tous les problèmes qui touchent la liberté de presse et l’éthique professionnelle ; mais c’est aussi une opportunité de rappeler les principes de la liberté de la presse et des obligations découlant de cette liberté.

Depuis 2009, les hautes autorités du pays ont fait de la liberté de presse un défi et un choix stratégique consacrant l’enracinement de la démocratie et le renforcement de sa pratique. Cet engagement a permis, pour la sixième année consécutive, à notre pays de se classer parmi les premiers en Afrique et du monde arabe dans le classement de Reporters sans frontières.

A chaque épanouissement de la liberté de la presse se renforcent la transparence, la bonne gouvernance et la culture de l’Etat de droit.

La journée mondiale de la liberté de la presse 2017 ambitionne de promouvoir la liberté de presse afin de permettre aux médias de contribuer activement dans l’atteinte de l’Objectif 16 du Développement Durable : « Paix, Justice et Institutions ».

Aujourd’hui, notre pays jouit d’une atmosphère de liberté de presse marquée par une absence de prisonniers d’opinion et une dépénalisation des délits et crimes de presse conformément à la réglementation en la matière.

En la circonstance, le ministère des Relations avec le Parlement et la Société civile félicite chaleureusement l’ensemble des acteurs du secteur et réitère l’engagement du gouvernement mauritanien à aider à la promotion de la liberté d’expression.

Le département exhorte les professionnels du secteur à méditer et à traduire dans le fait que « la liberté est à la fois un droit, un devoir et une responsabilité qui exigent le respect des lois en vigueur, en rapport avec l’éthique, la déontologie, le respect de la vie privée et le renoncement à toute forme de violence verbale, physique ou morale ».

Dernière modification : 03/05/2017 13:57:14

HORIZONS

Dernier numéro : 7028

Editoriaux

Un nouveau départ
Le 27è sommet de la Ligue des rois, émirs et chefs d’États et de gouvernement de la Ligue des Etats arabes s’ouvre aujourd’hui à Nouakchott. Cette rencontre, dite « Sommet de l’Espoir » constitue, sans doute, une première pour la Mauritanie et pour sa

Photothèque

1
Activités présidentielles