Nouakchott,  27/04/2017  -  Le directeur général de l’Agence Nationale ‘’Tadamoun’’ de lutte contre les séquelles de l’esclavage et pour l’Insertion et de lutte contre la pauvreté, Me Hamdy Ould Mahjoub a tenu jeudi matin une séance de travail avec la rapporteuse spéciale des Nations Unies chargée des formes modernes de l’esclavage, Mme Urmila Bhoola actuellement en visite dans notre pays.

Le directeur général a passé en revue au cours de la rencontre le programme de développement portant sur la lutte contre les séquelles de l’esclavage et la lutte contre la pauvreté que met en œuvre l’Agence Tadamoun dans toutes les wilaya du pays.

Il a précisé que la coordination avec les populations des villages bénéficiaires a été un choix important pour les impliquer dans la conception des projets qu’elles entendent réaliser, relevant que l’homme est le moyen et la finalité de tous les programmes exécutés par l’Agence.

La séance de travail s’est déroulée en présence du commissaire adjoint aux droits de l’Homme et à l’action humanitaire, M. Rassoul Ould El Khal et de M. Ahmedou OUld Blal dit Bilal, secrétaire général de Tadamoun ainsi que de plusieurs autres directeurs de cette Agence.

Dernière modification : 27/04/2017 13:27:08

HORIZONS

Dernier numéro : 7049

Editoriaux

Un nouveau départ
Le 27è sommet de la Ligue des rois, émirs et chefs d’États et de gouvernement de la Ligue des Etats arabes s’ouvre aujourd’hui à Nouakchott. Cette rencontre, dite « Sommet de l’Espoir » constitue, sans doute, une première pour la Mauritanie et pour sa

Photothèque

1
Activités présidentielles