Nouakchott,  07/04/2017  -  La Mauritanie a commémoré vendredi, 7 avril, la journée mondiale de la santé, à l’instar de la communauté internationale, pour marquer l’anniversaire de la création de l’organisation mondiale de la santé, placée cette année sous le thème :’’Dépression : parlons-en’’ dans le but d’attirer l’attention sur la charge mondiale due à ce trouble mentale courant.

L’évènement a donné lieu à une cérémonie, conjointement organisée par le ministère de la santé et l’OMS, à Nouakchott en vue de sensibiliser l’opinion nationale sur le traitement de la dépression et les autres problèmes de santé.

S’exprimant pour la circonstance, le secrétaire général par intérim du ministère de la santé, M. Ahmed Jidou Ould Zein, a souligné que les études ont démontré que la Mauritanie enregistre un taux de dépression de l’ordre de 19% et que sa prévention et son traitement sont possibles.

Il a ajouté que son département veille, en application des orientations du Président de la République, sur tout ce qui est de nature à alléger la souffrance des citoyens et promouvoir leur santé.

Pour sa part, le représentant par intérim de l’OMS à Nouakchott, Dr. ZOMBRE Daogo Sosthène, a lu le message de la Directrice régionale de l’OMS pour l’Afrique, Dr Matshidiso MOETI, qui indique que la dépression touche 332 millions de personnes de par le monde dont 30 millions dans la région africaine, tout comme elle constitue la principale cause d’incapacité à l’échelle mondiale.

La directrice régionale ajoute que le trouble attaque toutes les personnes en dépit de leurs âges ou horizons et dans tous les pays et que la stigmatisation et la peur de l’isolement social empêchent les personnes affectées de se rendre dans les établissements des soins.

Au sujet du diagnostic de la maladie, le document précise que l’OMS définit la dépression comme étant ‘’une maladie qui se concrétise par une stresse persistante, une perte d’intérêt et incapacité d’accomplir des tâches quotidiennes pendant deux semaines au moins’’.

La responsable régional de l’OMS a enfin appelé tous les pays à apporter le soutien aux programmes d’action pour la santé mentale, en allouant des ressources humaines et financières suffisantes pour répondre à la charge croissante due à cette affection, réitérant que l’OMS s’engage à fournir un appui aux pays pour qu’ils puissent traiter la dépression comme un problème important de la santé publique.
Dernière modification : 07/04/2017 18:41:24

HORIZONS

Dernier numéro : 7129

Editoriaux

Un nouveau départ
Le 27è sommet de la Ligue des rois, émirs et chefs d’États et de gouvernement de la Ligue des Etats arabes s’ouvre aujourd’hui à Nouakchott. Cette rencontre, dite « Sommet de l’Espoir » constitue, sans doute, une première pour la Mauritanie et pour sa

Photothèque

1
Activités présidentielles