Zouerate,  04/04/2017  -  Les travaux d’une journée de sensibilisation sur les dangers des mines antipersonnel, organisée par le réseau Secours des associations opérant dans le domaine de lutte contre les mines antipersonnel et pour la solidarité avec les victimes, à l’occasion de la journée mondiale de lutte contre les mines antipersonnel, ont été ouverts mardi à Zouerate.

Le wali du Tiris Zemmour, M. Isselmou Ould Sidi, a qualifié les mines antipersonnel de danger sérieux pour les personnes et pour la société, louant les efforts déployés par l’organisation pour susciter une prise de conscience chez les populations de ces risques.

« Le fait que la zone de Tiris Zemmour soit déclarée par le programme national de lutte contre les mines antipersonnel de zone sans mines antipersonnel, doit être accompagné de vigilance et de sensibilisation sur les risques », a-t-il dit, appelant le réseau à poursuivre ses efforts en la matière.

Le président du réseau, M. Mohamed Ould Mohamed Lemine; a rappelé les pas importants franchis par la Mauritanie dans l’exécution des conventions internationales de déminage, citant à ce propos la c réaction d’un programme national à cette effet, en plus d’une commission intersectorielle chargée de suivre le processus engagé dans ce domaine.

« Le programme national de déminage a ratissé toute la wilaya de Tiris Zemmour au cours des dernières années, avec la participation des organismes opérant dans le domaine, notamment à travers la formation de 30 animateurs chargés de la sensibilisation sur les dangers des mines antipersonnel.

L’événement s’est déroulé en présence du Hakem de la moughataa de Zouérate, du maire adjoint de la commune et des autorités administratives et sécuritaires régionales.
Dernière modification : 04/04/2017 20:51:05

HORIZONS

Dernier numéro : 7048

Editoriaux

Un nouveau départ
Le 27è sommet de la Ligue des rois, émirs et chefs d’États et de gouvernement de la Ligue des Etats arabes s’ouvre aujourd’hui à Nouakchott. Cette rencontre, dite « Sommet de l’Espoir » constitue, sans doute, une première pour la Mauritanie et pour sa

Photothèque

1
Activités présidentielles