Nouakchott,  04/04/2017  -  La capitale a abrité mardi un atelier national organisé par le regroupement national des associations pastorales sur les voies et moyens d’élaboration et d’octroi des diplômes et attestations pour les professions pastorales en Mauritanie et ce, dans le cadre du relèvement du niveau professionnel des travailleurs du secteur rural.

M. Brahim Ould Taleb Moussa, directeur de la santé animale au ministère de l’élevage a, en supervisant la cérémonie d’ouverture de l’atelier, précisé que le regroupement a, depuis deux ans, sur appui d’autres ONGs opérant dans le même domaine, entrepris une formation sur le terrain à Tintane centrée sur le développement pastoral et de l’élevage au profit de 75 éleveurs représentant les communes rurales.

Il a exhorté les participants à profiter de cette opportunité pour réfléchir à trouver des moyens permettant aux formateurs de s’insérer effectivement dans les activités sur le terrain pastoral en Mauritanie.

M. Kane Hamadi, chef du bureau régional du regroupement national des associations d’éleveurs du Gorgol, chargé du secteur de l’éducation a prononcé un mot dans lequel il a indiqué que son organisation mène un programme régional d’éducation et de formation au profit des populations pastorales qui couvre sept pays de la zone sahélienne et de la savane africaine qui sont, outre la Mauritanie, le Mali, le Burkina Faso, le Bénin, le Togo, le Niger et le Tchad.

Il a ajouté que ce programme régional sur 12 années, a lancé en mars 2014 une campagne d’éducation à la base au profit de 400 éleveurs de la moughataa de Tintane (Hodh El Gharbi) pendant les deux années scolaires 2014-2015 et 2015-2016.

Le nombre d’éleveurs âgés concernés par cette formation est de 75 éleveurs qui poursuivent leur formation professionnelle sur 12 mois à partir d’avril 2016 et jusqu’à avril 2017; après quoi ils auront leurs diplômes et attestations professionnelles.

M. Kane Hamadi a montré que l’objectif principal de cette rencontre est de lancer un processus de réflexion sur les voies et moyens d’octroi des diplômes et attestations professionnelles pastorales avec la participation des services de l’Etat concernés et de la société civile.

Les participants ont suivi ensuite des exposés sur le système d’organisation des examens et concours professionnels publics et privés en Mauritanie et sur la situation de l’éducation pastorale et de base dans les zones rurales.
Dernière modification : 04/04/2017 15:14:48

HORIZONS

Dernier numéro : 7087

Editoriaux

Un nouveau départ
Le 27è sommet de la Ligue des rois, émirs et chefs d’États et de gouvernement de la Ligue des Etats arabes s’ouvre aujourd’hui à Nouakchott. Cette rencontre, dite « Sommet de l’Espoir » constitue, sans doute, une première pour la Mauritanie et pour sa

Photothèque

1
Activités présidentielles