Nouakchott,  21/03/2017  -  Le comité de supervision du programme de l’Alliance contre les changements climatiques a tenu sa 5e session, mardi, dans les locaux du ministère de l’Environnement et du développement durable.

Cette session qui était présidée par le secrétaire général du ministère de l’Environnement et du Développement Durable, M. Mady Ould Taleb Elemine en présence des walis du Brakna et de l’Assaba, respectivement M. Abderrahmane Ould Mahfoudh Ould Khatry et M. Mohamed El Hacen Ould Mohamed Saad, a examiné les rapports techniques et financiers pour l’année 2016 et le plan d’action annuel pour l’année 2017. Le comité a également débattu des problèmes institutionnels et aussi de questions diverses relatives aux étapes de l’exécution du programme et au profit qu’en tirent les communautés locales notamment en matière de développement agricole et d’élevage, et aussi en ce qui concerne la gestion de l’eau. Il était aussi question de la préservation et de la réhabilitation des systèmes écologiques, particulièrement dans les zones sensibles des wilayas du Brakna et de l’Assaba.

Au cours de cette rencontre, les participants ont discuté de problématiques relatives à la coordination de l’action des différents partenaires financiers et techniques afin permettre l’accès aux données relatives à l’environnement et à l’exécution du programme de lutte contre les changements climatiques.

Rappelons que le programme de l’alliance contre les changements climatiques a été lancé en 2014 et vise à permettre aux autorités nationales d’insérer le composant environnement dans leurs politiques de développement.

Le comité de supervision de ce programme mis en exécution suivant une approche participative entre la coopération allemande, le PNUD et l’Union Européenne comprend tous les départements publics concernés par les changements climatique.

Dernière modification : 21/03/2017 20:26:20

HORIZONS

Dernier numéro : 7127

Editoriaux

Un nouveau départ
Le 27è sommet de la Ligue des rois, émirs et chefs d’États et de gouvernement de la Ligue des Etats arabes s’ouvre aujourd’hui à Nouakchott. Cette rencontre, dite « Sommet de l’Espoir » constitue, sans doute, une première pour la Mauritanie et pour sa

Photothèque

1
Activités présidentielles