Nouakchott,  20/03/2017  -  Les travaux de l’atelier de formation sur la lutte contre le tabagisme au profit des journalistes organisé par le programme national de lutte anti-tabac avec la collaboration du centre de lutte contre le tabagisme en Afrique.

La rencontre, qui se poursuivra, deux jours durant, vise le renforcement des capacités des journalistes et à créer une opinion publique favorable à la lutte contre le tabac.

Le conseiller à l’information du ministre de la santé, Pr. Cheikh Baye Ould M’Khaitrat que le tabac, dans tous ses divers usages, représente un grand défi pour la santé publique.

Le Pr. A passé en revue les efforts consentis par les pouvoirs publics dans la lutte contre ce fléau dont notamment l’adoption par le conseil des ministres dans sa réunion du 13 septembre 2012 du projet de loi sur la lutte anti-tabac.

Et la mise en place d’un projet de loi conforme à la convention cadre de l’Organisation Mondiale de la Santé de lutte contre le tabagisme et l’élaboration d’une politique nationale de lutte contre le tabac et le développement d’un plan stratégique qui couvre la période 2013 – 2017.

M. Abbdallahi Ould Zouber, président de l’Association des journalistes luttant contre le tabac a souligné l’importance de cette session qui ne manquera pas de contribuer à favoriser une tendance au sein de la société civile engagée contre le tabagisme.

Pour sa part, le président du centre africain de lutte contre le tabac a déclaré que le tabac est un des fléaux de notre époque car il représente le plus grand et le plus grave facteur et vecteur de maladies non transmissibles.

Prennent part à cet atelier de deux jours des journalistes ; des représentants des organisations et associations de la presse publique et privée.
Dernière modification : 20/03/2017 15:38:37

HORIZONS

Dernier numéro : 7111

Editoriaux

Un nouveau départ
Le 27è sommet de la Ligue des rois, émirs et chefs d’États et de gouvernement de la Ligue des Etats arabes s’ouvre aujourd’hui à Nouakchott. Cette rencontre, dite « Sommet de l’Espoir » constitue, sans doute, une première pour la Mauritanie et pour sa

Photothèque

1
Activités présidentielles