Nouakchott,  20/03/2017  -  Les députés ont adopté lundi à Nouakchott, lors d'une e plénière, sous la présidence du député Mohamed Ould Boilil, son président de l’assemblée nationale, le projet de loi relatif au protocole de l'acte constitutif de l'Union Africaine relatif au parlement africain

La ministre des relations avec le parlement et la société civile, Mme Awa Cheikh Sidiya Tandia a souligné, dans son exposé devant les députés, que le protocole de l'acte constitutif de l'Union Africaine relatif au parlement africain, adopté par la 23ème session de la conférence, tenue à Malabo (Guinée Equatoriale) le 27 juin 2014 et signé par la Mauritanie le 25 février 2015 à Addis-Abeba .

Elle a, par la suite, expliqué que le protocole vise à garantir la participation de tous les peuples et communautés africaines aux discussions et à la prise des décisions pour résoudre les problèmes et faire face aux défis auxquels fait face le continent, renforcer la solidarité et la cohésion entre les peuples africains et réaliser l’intégration économique en vue d'enraciner la démocratie, d'améliorer la gouvernance et de promouvoir les droits de l'homme.

La ministre a expliqué que le protocole appelle à mettre en place un parlement africain, qui vise, entre autres, à faire entendre la voix des peuples et des communautés africaines, à faciliter l'accès réel aux politiques et aux objectifs de' l'Union Africaine, à renforcer la paix, la sécurité et la stabilité au niveau du continent et à collaborer avec les parlements nationaux et régionaux, ainsi qu'avec la société civile

La ministre des relations avec le parlement et la société civile a noté que la ratification de ce protocole par notre pays reflète sa disponibilité à réaliser l’intégration économique et sa volonté de coopérer avec les institutions africaines pour atteindre les objectifs de l'Union Africaine.

Les députés ont loué, dans leurs interventions, le projet de loi, qui contribuera à préserver nos racines africaines et à renforcer nos relations avec les pays africains frères et amis, ajoutent-ils, appelant à bien étudier le protocole pour qu'il soit en conformité avec nos spécificités religieuses et morales.
Dernière modification : 20/03/2017 20:13:48

HORIZONS

Dernier numéro : 7152

Editoriaux

Un nouveau départ
Le 27è sommet de la Ligue des rois, émirs et chefs d’États et de gouvernement de la Ligue des Etats arabes s’ouvre aujourd’hui à Nouakchott. Cette rencontre, dite « Sommet de l’Espoir » constitue, sans doute, une première pour la Mauritanie et pour sa

Photothèque

1
Activités présidentielles